Allemagne : une étude prouve la possibilité de mettre en place des concerts avec public

15/01/2021

Cette étude a eu lieu en Allemagne, dans la salle Konzerthaus de Dortmund. Pendant 3 jours, des scientifiques ont prouvé que le risque de contamination à la Covid-19 dans une salle de concert bien aérée et dans laquelle tout le monde porte un masque est très faible.

Un robot utilisé comme cobaye

Le 2, 3 et 20 novembre 2020, l’Institut Fraunhofer Heinrich Hertz a tenté une expérience sur la transmission par aérosol de la Covid-19. Cette dernière a été réalisée dans la Konzerthaus de Dortmund, qui peut accueillir 1 500 personnes en temps normal. Contrairement à la précédente étude allemande qui a eu lieu en août dernier, cette expérience ne s’est pas faite avec des humains mais avec un robot, prénommé Oleg. Ce dernier peut simuler la respiration humaine.

Pour l’étude, les scientifiques ont veillé à suffisamment approvisionner la salle en air frais grâce au système de climatisation de la Konzerthaus. Cela permet ainsi, si l’un des spectateurs est porteur du virus, de ventiler la salle pour que ce dernier n’ait pas le temps d’infecter les autres membres du public par la voie des airs. L’Institut précise qu’une salle pleine n’empêche pas la circulation de l’air vers le haut mais qu’au contraire elle le favorise grâce à ses effets thermiques supplémentaires.

« C’est exactement ce dont nous avons besoin en termes d’informations. Avec une répartition en échiquier pour les spectateurs et un système de ventilation à 100%, le risque d’infection est très faible. » promet Heinz-Jörn Moriske, directeur de l’Agence fédérale de l’Environnement, en lien direct avec l’étude.

La grande taille de la salle permet déjà une répartition équilibrée des aérosols contaminés, s’il y en a. L’aération continue permet d’évacuer ces aérosols sans risque de contamination. L’équipe conclut donc que, si une salle de spectacle est suffisamment ventilée et que chaque participant porte un masque, « la transmission par aérosol peut être quasiment exclue ».

En théorie, tant qu’une salle de spectacle remplit ces conditions, elle peut accueillir autant de spectateurs qu’elle a de sièges. Les scientifiques préconisent cependant d’accueillir uniquement la moitié des effectifs disponibles pour permettre en plus la distanciation physique.

Écrit par Matthieu Villedey

15/01/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Patrouille de police au Grass is Greener music festival. Crédit: Luke Mortimer
La présence policière dans les festivals augmenterait les risques d’overdose, selon une étude

En interrogeant les participants de six festivals de Nouvelle-Galles du Sud, des chercheurs australiens ont mis en exerce le lien flagrant entre présence policière et consommation de drogue à haut risque.   Doubler ses doses avant ...

Festival test "Back To Live" aux Pays-Bas en mars 2021. Crédit : ANP
Résultats des festivals-test aux Pays-Bas : pas plus de risques que de rester chez soi

Les résultats des évènements-pilotes néerlandais sont prometteurs. Fieldlab Event, l'organisme à l'origine de ces tests, annonce que les risques de contamination sont très faibles et que les grands rassemblements (festivals, concerts) peuvent revenir en toute ...

Concert-test à Liverpool qui n'a décelé aucun foyer de contamination
Concert-test de 6000 personnes à Liverpool : aucun cluster trouvé selon le gouvernement

Les résultats des programmes de recherche britannique en matière d'évènements test sont tombés : les gros évènements ne présenteraient pas un risque plus élevé que d'autres activités quotidienne, à condition de respecter un protocole sanitaire ...