Drop In Bass : les soirées dubstep dont le seul but est de se déchainer face aux caissons

par Manon Roussel
Soirée Drop In Bass au Nexus. Crédit Tomo Photographics

Après presque quatre mois d’attente et deux annulations, la plus grande soirée dubstep de France fait son retour au Nexus. Au programme du vendredi 4 mars à la Drop In Bass : des artistes internationaux et une aventure visuelle hors normes.

Les incontournables de la dubstep

Le concept des soirées Drop In Bass n’est plus à présenter. Initié par le label 193 Records, l’implantation des événements dubstep en France a su faire son chemin en dix ans. A tel point que désormais leur renommée dépasse les frontières! En effet, l’avant pandémie était une période de haute intensité pour l’équipe. Ce n’est pas moins d’une dizaine d’événements qui se sont succédé en 2019. On comprend donc la frustration de ces deux dernières années et l’envie de voir les choses en grand pour le futur..!

Soirée Drop In Bass au Nexus - Crédit Mysta

Soirée Drop In Bass au Nexus – Crédit Mysta

Pour leur rentrée 2022, c’est au Nexus que les Drop In Bass font leur retour tant attendu. La programmation sera notamment sublimée par un show visuel qui sera une composante capitale de la soirée. Rabbit Killerz monte en effet un ensemble de lumières et un mapping qui recouvrera les 360° de la salle. L’immersion s’annonce complète !

Huit artistes d’ici et d’ailleurs

Le style dubstep prend ses racines au Royaume-Uni, dans les années 80-90. Ce sous-genre de bass music se caractérise par des mélodies breakées et des basses résonnantes en contre-temps. Attendez-vous donc à des drops surprenants et à headbanger toute la nuit!

Affiche de la soirée Drop In Bass au Nexus

Affiche de la soirée Drop In Bass au Nexus

Les trois têtes d’affiches seront d’ailleurs les meilleures représentantes du genre puisqu’elles sont toutes trois issues du Royaume-Uni. Parmi elles on pourra compter sur Badklaat, l’anglais qui apporte une touche toujours plus sombre et futuriste à ses tracks. Le gallois Oddprophet, membre d’un des plus gros label dubstep, sera à ses côtés tout comme Shiverz aka Dabutcher, qui est reconnu comme l’un des plus talentueux technicien du genre.

Le reste de la programmation dépasse les frontières avec l’américain Sweettooth, un nouveau prodige à suivre de près. L’israélien Whales (précédemment Sex Whales) quant à lui a déjà une carrière qui nous ferait oublier son jeune âge. Les étendards français seront tenus par la Fédération Française de Dubstep, composée d’acteurs majeurs du genre sur notre territoire. Bizo et Dr Ushuu les accompagneront dans un B2B qui retournera la salle.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur l’évènement Facebook.

 


Article sponsorisé. Crédit cover : Mysta

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés