Le collectif marseillais In’oubliables convie des piliers de la micro house roumaine à Paris

par Manon Roussel
In'oubliables à Marseille

Le vendredi 28 octobre, le collectif marseillais In’oubliables fait sa première apparition en terres parisiennes avec une date à la Bellevilloise. Deux salles y seront exploitées pour l’occasion : l’une dédiée à la rominimale et l’autre à la house avec le collectif Discoquette.

La chaleur du sud à Paris

In’oubliables, c’est un collectif qui fait bouger Marseille grâce à des événements, des podcasts et des livestream autour des musiques house et techno depuis 2014.

Avec près de 70 dates à leur actif, ils ont démontré plus d’une fois leurs capacités à exploiter tous types de lieux, allant des clubs de la cité phocéenne aux catamarans en mer. Et leurs programmations sont tout aussi ambitieuses, avec des têtes d’affiche telles que Acid Arab, Oden & Fatzo ou encore Boston 168 sur leurs précédents événements.

Le club de La Bellevilloise. Crédit : Damien Paillard

Le club de La Bellevilloise. Crédit : Damien Paillard

Fort de ce succès dans le sud de la France, l’équipe d’In’oubliables s’apprête à conquérir Paris, avec sa première apparition dans le capitale le 28 octobre.

C’est en effet à La Bellevilloise qu’ils ont choisi de s’installer, avec un format “deux salles deux ambiances” qui devrait ravir le plus grand nombre.

Bucarest à la sauce Bellevilloise

Fondée en 1877 pour permettre aux gens modestes d’accéder à l’éducation et la culture, La Bellevilloise continue 150 ans plus tard de remplir sa mission grâce à des collectifs comme In’oubliables.

Cette fois-ci, la leçon sera donnée par le duo phare de Bucarest : SIT. Composé des spécialistes de la rominimale Cristi Cons et Vlad Caia, le projet né en 2009 donnera des airs du Sunwaves Festival à la capitale.

Affiche d'In'oubliables à la Bellevilloise

Affiche d’In’oubliables à la Bellevilloise

Pour les accompagner, les résidents du collectif organisateur Deep Methods, Dysk et Osch proposeront des sets micro house, breakbeat et techno minimale avec des notes de groove oriental.

Dans la salle du Forum, autre ambiance avec la carte blanche laissée à Discoquette, l’association la plus colorée de Paris. Ses membres EVNR et Ba-Vic régaleront les danseurs de leurs track french touch et tech house toute la nuit, aux côtés de leur drag queen attitrée Gloria Gaypierre.

Plus d’informations sur l’événement facebook et la billetterie.

 

 


Article sponsorisé.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés