Des DJs techno français et marocains vont mixer dans cette ancienne usine de Marseille

par Manon Roussel
Le Cabaret Aleatoire vu de l'extérieur © Patrick Ortega

Vendredi 9 décembre, la résidence Paradox prendra place pour la 14ème fois au Cabaret Aléatoire de Marseille. Avec une réelle démarche de réflexion sociétale, l’équipe mettra à l’honneur la techno nationale dans toute sa diversité ! 

Fête, écologie et société : un Paradox ?

Depuis son lancement, le Cabaret Aléatoire a à cœur de défendre des valeurs humaines, bienveillantes, et de remettre en question non seulement le rapport à la fête mais aussi les évolutions sociétales. En 2016, il posait la question “peut-on encore faire la fête comme si de rien n’était ?” en démarrant son format Club Cabaret du vendredi.

Le 9 décembre, le club marseillais apportera des réponses à cette interrogation vitale avec l’aide de Paradox. Cette plateforme qui cumule label, podcasts, webzine et organisation d’événements partage la vision du Cabaret depuis déjà six ans.

Paradox au Cabaret Aléatoire. Crédit : Valentin Chalendon

Paradox au Cabaret Aléatoire © Valentin Chalendon

Ensemble, ils ont décidé de pousser leur collaboration encore plus loin en mettant en valeur deux nouveaux axes : l’écologie, avec la venue d’artistes par le train, et la diversité que ce soit sur le genre, sur la culture, aussi bien dans le public que derrière les platines.

Un Cabaret Aléatoire franco-marocain

Dans ce nouveau cadre, Paradox a choisi d’établir une programmation entre la France et le Maroc, qui exploreront tous la techno à leur manière.

Ainsi, pour la première fois, Tauceti descendra dans la cité phocéenne avec ses tracks à la fois brutes, mélancoliques, industrielles et mentales. La jeune lyonnaise est l’une des artistes techno les plus prometteuse de l’hexagone, et sa place de résidente au Sucre n’en est qu’un indice.

Affiche de Paradox x Cabaret Aléatoire

Affiche de Paradox x Cabaret Aléatoire

A ses côtés, le marseillais Moteka proposera un live surprenant qui marquera à coup sûr les esprits. Son passage au Cabaret en 2017 est encore sur toutes les lèvres, et il promet de se surpasser pour cette date hivernale.

La chaleur sera néanmoins de mise avec les influences marocaines de A.L.A.E, résident de l’équipe Paradox. Bien que son amour pour le sombre prédomine, le côté percussif de sa techno sera un bel hommage à son pays d’origine.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur l’événement facebook et la billetterie.

 

 


Article sponsorisé. 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés