Covid-19 : le premier festival de Belgique a eu lieu sur des barques

par Nour Mbaye

400 chanceux ont pu participer à une édition intimiste du festival Paradise City cette semaine. Les festivaliers naviguaient sur des barques sur le lac du château de Ribaucourt, non loin de Bruxelles. 

Une soirée 100% flottante

A l’instar de tous les grands rassemblements sur le territoire belge, le Paradise City a dû être reporté à l’année prochaine. Cependant, les organisateurs ont eu un idée assez originale, et qui diffère d’un festival en ligne!

Mercredi et jeudi soir dernier, une mini édition du festival a eu lieu dans le parc du château de Ribaucourt. L’idée originale repose sur le fait que tous les participants naviguaient sur de petites barques, pour ne pas être mélangés à d’autres groupes.

“On s’est dit, les bateaux ce serait idéal, parce que les gens restent dans leur bulle amicale, ne se rapprochent pas des autres, et c’est une expérience un peu spéciale” a déclaré l’équipe du festival.

Il n’y a eu aucune vente de billets, les chanceux ont été sélectionnés via un tirage au sort et ont eu le droit d’inviter sept personnes appartenant à leur cercle proche.

Côté programmation musicale, les artistes présents étaient tous belges, et les sonorités ont oscillé entre le jazz et l’électro. Les festivités ont également pu être suivies en livestream.

Les participants à cette édition un peu spéciale semblent avoir été conquis dans l’ensemble, mais comme le rappelle un jeune fêtard “Ce qui est important dans un festival, c’est de rencontrer des gens, pas de rester dans sa bulle”.

Cet événement a été le premier de cette ampleur à être organisé sur le territoire belge depuis le déconfinement.

Photo du festival sur l'eau

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés