Cette péniche va accueillir une croisière psytrance et acid techno de 10 heures à Paris

par Manon Roussel
Péniche River's King de nuit

Vendredi 13 janvier, les collectifs EDC et Disorder marqueront la première étape de leurs collaborations prévues cette année. Le rendez-vous est fixé sur la péniche du River’s King, où house, psytrance, acid techno et bass music vont se chevaucher toute la nuit.

Rencontre entre deux acteurs de la scène techno

Il y a près d’un an, deux associations aux univers différents se rencontraient autour d’une passion commune : la musique électronique. D’un côté, il y a Disorder, un collectif parisien qui organise des soirées techno à l’atmosphère cyberpunk et onirique et de l’autre, Ethereal Decibel Company, un des plus importants festivals psytrance en France.

Pour 2023, la résolution est de consolider leur lien en organisant ensemble différents événements. Le premier d’entre eux se déroulera le 13 janvier, sur le territoire de Disorder.

Une soirée Ethereal Decibel © Pampa

Une soirée Ethereal Decibel © Pampa

C’est en effet à Paris sur le River’s King que les deux équipes vont allier leurs forces et leurs résidents de 20h à 6h lors d’une nuit haute en couleurs. Cette péniche amarrée face au Jardin des plantes est équipée d’un système son L-Acoustics et offre des espaces de fête aussi bien sur le pont que dans la cale.

Balade sur le River’s King techno

La soirée se découpera en plusieurs morceaux, à commencer par une croisière sur la Seine en petit comité. Elle sera animée par le set house, bass musique et électro de Messes Basses sur la terrasse, pour démarrer la soirée en rythme.

Une fois de retour à quai, deux scènes s’ouvriront aux 600 danseurs attendus. La cale sera dédiée aux musiques acid techno et trance, avec l’allemand Boom Shankar en tête de liste. Il donnera l’impulsion aux sets techno, psychédéliques et progressive des résidents Disorder et EDC, ainsi qu’au live acid techno de Six Ou Sept.

Affiche de EDC x Disorder

Affiche de EDC x Disorder

La scène alternative accueillera quant à elle le belge Rafael Aragon, le spécialiste de la global bass. Il sera accompagné de membres des collectifs psychédéliques parisiens O’tawa et Aztechno. Ce sont en effet Ismetra et New Comer qui les représenteront avec des sonorités ethno techno et bass house.

En bonus de cette soirée, EDC et Disorder organiseront une collecte de vêtements et produits de première nécessité pour l’association Solidarité Migrants Wilson , histoire d’allier bon son et bonne action ! Des stands et des animations viendront également pimenter la soirée.

Plus d’informations sur l’événement facebook et la billetterie.

 


Article sponsorisé

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés