Les boites de nuit ne rouvriront pas cette semaine, annonce Olivier Veran

par Nour Mbaye

L’annonce est tombée hier après-midi à l’Assemblée Nationale, les discothèques ne rouvriront pas à la levée de l’état d’urgence. Olivier Veran, le ministre de la Santé, a indiqué que la situation sanitaire était trop critique pour prendre un tel risque. 

Un espoir anéanti

La semaine dernière, une lueur d’espoir naissait pour le monde de la nuit. En effet, après une réunion entre trois ministres et les syndicats des discothèques, le gouvernement ouvrait une hypothèse sur une réouverture anticipée, avant septembre 2020. Une première théorie encourageante annonçant la suppression des pistes de danses et les jauges réduites aurait pu permettre aux établissements d’ouvrir.

Tout le monde espérait que la réouverture concorderait avec la fin de l’état d’urgence ce vendredi, mais Olivier Veran a mis fin aux espoirs hier devant l’Assemblée Nationale.

“La France a pris la décision de ne pas rouvrir les discothèques en l’état compte tenu de la situation sanitaire” a-t-il déclaré. Il a ensuite ajouté “Ce n’est pas la faute des acteurs du monde de la nuit, ce n’est pas non plus la faute des personnes qui dansent et qui font la fête […] c’est la faute à [sic] un virus qui circule” 

C’est désormais officiel, les discothèques du territoire français resteront fermées pour le moment. Énormément fragilisées depuis trois mois, cette nouvelle annonce est un coup dur pour les acteurs de la nuit.

Cependant, le ministre de la Santé a également déclaré “Nous voulons accompagner les acteurs du monde de la nuit. Personne ne peut survivre à la fermeture d’une activité économique pendant sept mois” . De nouvelles aides devraient être débloquées pour soutenir le milieu durement touché.

Pour celles et ceux qui voulaient poncer les dancefloors cet été, il faudra trouver d’autres alternatives.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés