Le plus grand festival européen revient cet été pour sa 25ème édition sur l’île d’Òbuda le temps d’une semaine pleine de concerts, d’apéros et de rencontres.

Le Sziget Festival se déroulera du 9 au 16 août à Budapest en Hongrie. S’il a accueilli 496 000 festivaliers en 2016, soit 70 000 personnes par jour, il se peut qu’il attire encore plus de monde cette année. A l’occasion des 25 ans du festival, l’organisation du Sziget se surpasse et promet une édition unique.

Un festival de musique avant tout

Comme chaque année, le Sziget annonce autant d’artistes connus qu’inconnus. Plus de 200 noms ont déjà été dévoilés et se répartissent sur 11 scènes. Parmi les pionniers de la musique électronique, on peut retrouver Steve Aoki, Major Lazer, The Chainsmokers, Flume, Fritz Kalkbrenner, Valentino Khan, Oliver Heldens, Rone, Cashmere Cat, GTA et bien d’autres.

Quelles que soient vos préférences musicales, vous trouverez forcément un nom qui vous plaît dans la programmation tant elle est éclectique puisque Pink, Wiz Khalifa, Macklemore et Ryan Lewis, Alt-J, Rudimental, Anne-Marie… seront également présents.

Au Sziget, on se réveille, on mange, on marche et on s’endort avec la musique.

Une ville à l’intérieur de Budapest : entre chill, activités sportives et art

Le Sziget est plus qu’un simple festival, c’est une véritable destination de vacances, un rendez-vous annuel fixé entre potes afin de pouvoir profiter de l’île de la liberté.

Si vous aimez chiller, plein de coins originaux sont proposés pour se poser que ce soit dans des pneus, des hamacs ou des structures en bois. Tout est possible, même siester au bord de la plage grâce à la Sziget Beach où les festivaliers peuvent se baigner dans le Danube.

Si vous êtes un(e) sportif(ve), des terrains de foot et de beach volley sont mis à disposition pour vous dépenser sans compter. Si vous n’en avez rien à faire du sport, vous pouvez toujours danser sous la mousse à côté des terrains ou dormir dans l’herbe comme la plupart des gens l’après-midi.

Rockstar Photographers

Si vous avez une sensibilité artistique, vous ne serez pas déçus puisque l’art est ultra présent sur l’île. Vous pourrez apprécier des graffs stylés aux côtés de la Main stage mais aussi des sculptures originales dans l’Art Zone et pourquoi pas participer à un atelier artistique.

Si rien ne vous convient, alors faites un tour à une des nombreuses thermes de Budapest. Le festival propose un Citypass qui donne un accès gratuit aux transports publics et à un spa, ça ne se refuse pas !

Une organisation qui fait tout pour vous mettre bien à l’heure de l’apéro et du dodo

Un festival digne de ce nom possède également un espace camping avec des aménagements pour vous mettre à l’aise pendant vos pauses ou bien sûr pour dormir.

Le Sziget propose des campings améliorés afin de bénéficier de plus de confort et de sécurité. Il y a le Siesta, le Bridge, l’Alternativa, le VIP, le Caravan, le Family et l’Apéro. Si vous êtes français, l’Apéro camping est fait pour vous, il rassemble la communauté française du Sziget mais pas que. Cette année, la présidente Clémence a été élue par 1000 personnes pour appliquer son programme d’activités et ambiancer les apéro-campeurs. Son slogan ? Liberté, Jovialité, Beuvriété. Trois mots qui résument bien l’esprit du camping.

Sandor Csudai

S’il y a un festival à ne pas manquer c’est bien celui-ci ; des festivaliers du monde entier se retrouvent au Sziget pour vivre une expérience inoubliable au rythme de la musique et de la pinte à 2€.

Site officiel

 

Rédacteurs : Claire Grazini & Kevin Dumont

Commentaires