Nous l’attendons tous avec impatience, la cinquième édition du Son Libre Festival s’annonce monstrueuse.

Cette année l’équipe revient avec un jour de plus et une programmation sans précédent: ils vont frapper très fort. Les habitués du festival seront bien entendu au rendez-vous, et pour ceux qui ne connaissent encore pas, vous feriez bien de vous y intéresser un tant soit peu, car chaque année ces quelques jours de vacances électroniques, deviennent de plus en plus délectables…

 

Tout débutait il y a cinq ans…

En 2012 se formait l’équipe hétérogène mais soudée qu’est celle de Son Libre Events. Leur cohésion à travers leurs origines différentes leur a permis d’offrir à leur public au fil des années, un événement offrant diversité musicale et scénographies intéressantes et originales.

 

Leur implication et leur sérieux leur a permis de conserver le lieu sur lequel a vu le jour le premier Son Libre.

 

 Une terre d’accueil fidèle, unique et idyllique

C’est au cœur des gorges du Gardon, sous le beau soleil du sud de la France que prend place chaque été maintenant l’un des plus attendus des festivals de la région sud, où les locaux et le maire lui-même soutiennent le projet depuis le premier jour.

5 000 festivaliers sont attendus du jeudi au dimanche, avec du son en NON-STOP.

Imaginez-vous : fin juin, une chaleur écrasante, un soleil de plomb… des heures de teuf intense sous les semelles. Un besoin de fraîcheur grandissant…

Les Gorges du Gardon sont accessibles à 5 minutes du festival où chacun peut profiter d’un temps calme au frais. Un cadre idyllique!

Une programmation touchant à TOUT

Nous connaissons le son libre comme étant généreux sur son line-up depuis toujours. Mais il n’en était rien comparé à ce qu’il vous réserve cette année. Une nuit et une journée supplémentaire OK, mais une prog aussi éclectique et aussi pointue, est-ce un rêve éveillé?

Vous aurez ainsi droit à une véritable épopée à travers la musique électronique, de la trance progressive avec Talpa, Blastoyz ou encore Major 7, à la forest avec Giuseppe, en passant par la techno avec les grands Oliver Huntemann, Reiner Zonneveld, Marco Bailey et Julian Jeweil, ou encore à l‘acid avec Sevenum Six, Ling Ling, le duo Mr Gasmask x Epidemie Subway Shamans, Vikkei et plus hard avec l’incontournable Le Bask. Sand oublier la deep house profonde de Be Svendsen ou Eelke Klejin. De quoi vous donner quelques frissons!

Rendez-vous pour quatre jours de folie intense du 28 Juin au 1er Juillet 2018, à Collias dans le Gard, pour 72 h de son avec plus de 80 artistes. Ça sent bon l’été et nous avons terriblement hâte.

Publié par Son libre festival sur lundi 20 novembre 2017

 

Jeu concours

A cette occasion on vous fait gagner 5 PASS pour le festival.

Pour participer:

 

Commentaires