L‘Inox Park de cette année c’est encore une fois un max de sourires, un carnaval en plein festival et de la musique à profusion dispatchée sur 4 scènes!

 

  • Côté déguisements c’est toujours riche en nouveautés et en classiques, que ce soit une simple perruque ou une panoplie, on a toujours droit à des super-héros, des mères Noël en passant par les masques Anonymous sans oublier le T-shirt Jacquie & Michel, Inox Park est une bonne occasion de sortir son déguisement de carnaval qui traîne au fond du placard ou bien ses peintures de guerre!

 

DSC_0241

  • Niveau animations et décorations on a vu le célèbre saut en hauteur qui commence à faire peur à plus d’un une fois son tour venu ainsi que le manège tournant également présent l’année dernière. Un énorme canon à mousse (spécialement conçu POUR le festival) en balade a aussi fait son apparition pour arroser les festivaliers sur les 4 scènes.

Autrement déco type ballons, triangles découpés flottaient dans les airs pour laisser une impression de carnaval, une ambiance festivalière s’en dégageait et les pieds sur terre, des panneaux, décorations et coins chills dispersées ont su habiller le lieu en beauté!

DSC_0126

Côté scènes petit récap scène by scène (bien qu’on ne soit pas passés à chaque scène pour l’analyser, soyez indulgents) :

  • Yellow : une jolie déco faite de miroirs sur un rideau encadrait la scène, pour quelques-uns c’était réussi et ça concentrait l’attention sur les DJ, pour d’autres c’était frustrant car la scène était bien plus petite que l’année dernière. Pensons neutre : le changement c’est pas mal, et en parlant de changement le coin VIP a changé de place pour se rapprocher de la scène, il était à sa gauche et non en face au fond! Point positif sur la mise en scène toujours excellente avec des flammes projetées dans tous les sens, une tonne de feux d’artifices pour Steve Angello et des canons à CO2 pour « rafraichir » la foule. Les DJ ont tous pris plaisir à jouer et ça s’est vu à la foule dansante leur faisant face!

On n’oublie pas le célèbre « lâcher de couleurs » avec des centaines de sachets de peinture en poudre distribués aux festivaliers.

DSC_0313

  • Blue : c’est clairement la scène où l’on est le moins passé, mais on a pu y apercevoir beaucoup de monde, une bonne ambiance et de très jolis jeux de lasers la nuit venue! Les artistes annoncés étaient alléchants pour les fans donc on ne doute pas que la foule a apprécié.

 

  • Green : légèrement trop petite et compressée par ses deux compères bleu et jaune, cette scène accueillant des DJ techno tels Sam Paganini, qui a néanmoins su toucher son public. Peu de déco et lasers, et la sono pas top, mais on a quand même bien apprécié les artistes! Des danseuses ont également pris place sur cette scène mais on a trouvé ça légèrement too much..

 

  • Red : scène trance, une très jolie décoration, simple mais plaisante à l’avis des festivaliers, faites de papillons sur l’espace de danse et de déco en bois devant le DJ. Cette scène était un peu plus « boisée » que les autres et ça rendait assez bien dans le thème. Les artistes tels Liquid Soul ou Neelix ont su envoyer du pâté et bien pousser les enceintes.

 

Inox le prochain rendez-vous c’est l’année prochaine, et c’est toujours une grosse dose d’amour!

 

DSC_0276

Commentaires