Todd Edwards : l’américain dévoile 42 titres house pour retracer sa carrière spectaculaire

par Manon Roussel
Portrait de Todd Edwards

Récemment arrivé dans l’écurie Defected, Todd Edwards nous offre une compilation hors norme. Elle retrace près de 30 ans de carrière aux côtés des plus grands, avec des nouveautés en bonus. L’ensemble est disponible depuis le 18 juin dernier, en numérique et sur vinyle.

Une carrière au service des musiques électroniques

Il y a des personnes dont le travail de l’ombre a permis de déplacer des montagnes. C’est le cas de l’américain Todd Edwards. Que vous ayez déjà entendu son nom ou non, sa contribution aux musiques électroniques est légendaire. En navigation solo, il est à l’origine d’un genre typique des années 90 : le UK Garage. Style reconnaissable par des basses peu présentes mais des hit hats très marqués, souvent accompagnés de voix qui nous rappellent les chanteuses de RnB des années 2000.

Todd Edwards (au milieu) et les Daft Punk

Todd Edwards (au milieu) et les Daft Punk

Mais c’est surtout par ses collaborations que Todd Edwards s’est démarqué à travers les décennies. Son travail lui a même valu le surnom de “The God”. Parmi ses réalisations, on compte notamment des remix de classiques house, mais surtout une place majeure dans la carrière des Daft Punk. Cela s’est traduit par l’obtention d’un Grammy en 2013.

Une house masters pour retracer les plus belles étapes

Depuis 2020, Todd Edwards a rejoint le fameux label britannique Defected Records. Pour fêter cela, ils ont décidé de remasteriser le tout et d’en faire une compilation complète. Toute sa carrière y est retracée, depuis ses plus grands succès aux nouveautés inédites. C’est sous deux formats différents que vous pouvez choisir d’écouter cette House Masters : en digital ou sur vinyle (le 20 aout). Ce dernier contient 4 remix, dont sa fameuse reprise d’Alabama Blues de St Germain, et 4 productions originales.

En version numérique, c’est un total de 42 tracks collectors qui sont disponibles depuis le 18 juin. On y retrouve bien sûr le très doux Fragments of time, mais également ses dernières productions comme Deeper ou You’re Sorry.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés