Latex, harnais, BDSM et techno : les soirées TBM prônent le lâcher prise sur le dancefloor

par Manon Roussel
Performer à une soirée TBM. Crédit : Ghostelektra

Depuis quatre ans, les soirées TBM soufflent sur les clubs de France un vent de liberté dans une ambiance queer et débridée mais toujours dans un environnement safe. Cette fin d’année apporte avec elle quatre nouvelles dates version XXL, avec spectacles de performers et DJ sets endiablés.

TBM : quand les clubs se transforment en darkroom

Il est impossible de parler des soirées TBM sans évoquer son fondateur : David Asko. Acteur de la scène techno depuis plus de 25 ans, ses connaissances sur la scène électronique et les plateaux aux quatre coins de la France lui ont permis de construire de solides bases au projet Techno Body Music.

Le concept est simple : inviter des pionniers de la techno à mixer aux côtés de performers uniques. Drags, cracheurs de feu, dominas… tous dévoilent leurs talents sur des sonorités acid, techno indus ou encore EBM !

TBM au Warehouse de Nantes. Crédit : ftne

TBM au Warehouse de Nantes. Crédit : ftne

C’est ainsi que depuis 2018, différents clubs de l’hexagone se sont transformés en temple de tous les désirs grâce à David Asko. Car en effet, l’ambiance de cette tournée nationale est torride, et les danseurs sont fortement invités à se vêtir de cuir, de harnais … ou à ne pas se vêtir du tout !

La tournée toute en cuir

Ces nuits de tous les possibles où le lâcher prise est le maître mot prennent donc leur place dans le calendrier de fin d’année, avec notamment quatre dates épiques.

Le samedi 12 novembre, TBM fera une excursion dans la culture toulousaine en s’associant à l’un des collectifs les plus actifs de la ville : Plein Phare. David Asko, Kimahri et Juria se chargeront d’animer la soirée au Rex de Toulouse aux côtés de performers fetish et drag queens.

Affiche de TBM à Toulouse

Affiche de TBM à Toulouse

Le week-end suivant, le 19 novembre, David et sa bande se retrouveront à Avignon dans le temple queer Sextoy Club. Entre voguing et suspensions, le spectacle sera aussi sonore que visuel avec notamment W::lllys et Nico Reno.

Ensuite rendez-vous le 3 décembre au Studio Saglio de Strasbourg pour une édition de Noël sulfureuse avec les sets du pionnier Sterling Moss, Sm:ly, Ra.ph et David Asko, toujours accompagnés de performers.

L’année se terminera finalement en beauté avec une version XXL au Petit Salon de Lyon. Les résidents de TBM accompagneront Dana Montana et les performances de Mère Dragon et Kid Leto. Une deuxième salle 100% acid sera également prévue pour l’occasion.

Plus d’informations sur la page Facebook de TBM.

 

 


Article sponsorisé.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés