Une rave party réunit 3 000 personnes sur l’ancien aéroport Royal Army Force

22/07/2020

Dans la nuit de samedi à dimanche, 3 000 fêtards se sont réunis sur les pistes de l’ancien aéroport de la Royal Army Force, à Bath en Angleterre. Les autorités sont immédiatement arrivées sur place mais n’ont pas pu faire cesser les festivités.

La police recherche encore les organisateurs

Au Royaume-Uni, cela fait maintenant plusieurs mois que des raves illégales sont organisées en nombre. Si les autorités sont souvent alertées et se rendent sur place, elles ne peuvent pas intervenir dans la majeure partie des cas. Des interventions trop musclées feraient probablement dégénérer la situation.

Ce week-end, pas moins de 3 000 fêtards se sont donnés rendez-vous non loin de la ville de Bath, sur les pistes de l’ancien aéroport de la Royal Army Force. Une fois dépêchées sur place, les forces de l’ordre ont seulement pu constater les scènes déjà montées et les milliers de fêtards présents sur les lieux.

Photo de la rave à bath

Rave at Bath

« Nous avons reçu l’appel juste après 23h00, et nous y étions dans les 10 minutes. Toutes les scènes étaient installées et la musique passait déjà avec beaucoup de gens sur le site » a déclaré le surintendant Ian Wylie d’Avon à la BBC. « Il nous est devenu impossible de faire quoi que ce soit… Il en est de la sécurité de ces fêtards, dont beaucoup étaient ivres ou drogués, et la sécurité des officiers présents » continue-t-il.

Les forces de l’ordre n’ont pu faire cesser les festivités que le lendemain à 13 heures, et ont saisi un générateur ainsi que cinq véhicules. Une enquête a été ouverte pour trouver les organisateurs de l’événement et les sanctionner juridiquement.

Face à la multiplication des raves illégales, les forces de l’ordre britanniques risquent de passer un été mouvementé.

Police à la rave de Bath

Police at Bath Rave

 

 

Écrit par Nour Mbaye

22/07/2020

Ça vous intéressera sûrement…

« 10 000 euros d’amende pour les jeunes qui font des fêtes! » réclame un épidémiologiste

Interviewé par LCI le 4 novembre, l'épidémiologiste Martin Blachier souhaiterait que le gouvernement impose une amende de 10 000 euros aux participants de fêtes clandestines. L'objectif d'une telle mesure est de dissuader les jeunes à ...

[VIDÉO] Sous prétexte de manifestation, une rave réunit près de 10 000 personnes aux USA

Le 31 octobre dernier, près de 10 000 personnes se sont réunies lors d'une rave dans l'Utah, aux États-Unis. En plus d'Halloween, cet événement a été organisé pour protester contre les mesures restrictives prises en ...

Nantes : une cinquantaine de secouristes mobilisés sur un « faux teknival »

Samedi dernier, plus de soixante-dix bénévoles se sont réunis dans la commune de Vallet en Loire-Atlantique à l'occasion de la 21ème manœuvre départementale. Un entraînement de secourisme plus vrai que nature a été organisé autour ...