Appelée pour une rave illégale, la police tombe sur… des retraités attendant de se faire vacciner

par Matthieu Villedey

C’est une drôle d’histoire qui est arrivée à la police de Southend, en Angleterre. Alors que le pays était reconfiné début janvier, la police a été appelée pour une rave party illégale. Le rassemblement était en fait une queue de retraités attendant de se faire vacciner.

Une queue provoquée par le retard des vaccins

Au sud-est de l’Angleterre, dans la région d’Essex, à Southend, un habitant a remarqué un attroupement devant le Saxon Hall. Visiblement sans y regarder de plus près et sans réfléchir, il a directement appelé la police pour prévenir de la tenue de ce présumé rassemblement clandestin. La police, habituée à ces évènements illégaux, s’est tout de suite rendue sur place.

Quelle ne fût pas la surprise des agents en découvrant non pas des ravers mais des octogénaires et des nonagénaires. Dennis Baum, le président du Saxon Hall, raconte l’épisode avec humour : “C’était vraiment drôle quand la police est arrivée et qu’ils ont vu qu’il y avait une “rave” se déroulant au Saxon Hall – trouvant uniquement des personnes de 80 et 90 ans sur des chaises roulantes, des déambulateurs et des cannes, faisant patiemment la queue pour leurs vaccinations”.

Photo du Saxon Hall

Photo du Saxon Hall improvisé en centre de vaccination

Le Saxon Hall avait été aménagé pour permettre la vaccination de ces retraités. L’arrivée des vaccins a cependant été retardée, ce qui a amené le groupe à faire la queue en attendant leur venue. L’épisode a été pris à la légère par la police d’Essex, qui a tenu à voir le côté positif du déplacement de ses agents en les félicitant pour leur rapidité d’action.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés