Les clubs allemands pourraient ne pas rouvrir avant 2022, selon Pamela Schobess

par Matthieu Villedey

Dans une interview recueillie par l’Agence de Presse allemande, Pamela Schobess, présidente de la Commission des Clubs berlinois, fait un état des lieux de la situation des discothèques allemandes. Pour elle, le retour à la normale ne se fera pas avant 2022.

L’arrêt des aides gouvernementales en juin prochain

Pamela Schobess alerte sur une situation déjà injuste pour les clubs : “Nous sommes les premiers qui ont fermé, et nous sommes les derniers qui peuvent ouvrir”. La gérante du club Gretchen évoque aussi l’inconnu auquel elle fait face, au même titre que ses collègues du milieu, car aucune date de réouverture n’a été annoncée par l’éxécutif.

Des aides économiques du gouvernement fédéral ainsi que de l’État sont prévues jusqu’en juin. La réouverture des boîtes de nuit risque cependant de ne pas être coordonnée avec l’arrêt de celles-ci. De plus, les discothèques auront besoin d’aides supplémentaires pour redémarrer leur activité : “Ça ne peut pas aller de zéro à cent”.

Photo de Pamela Schobess

Pamela Schobess

“Nous ne savons pas du tout quand ça va continuer ni ce qui va se passer”, atteste Pamela Schobess.

Cette dernière sait que les touristes ne reviendront que progressivement après la crise sanitaire. De plus, “énormément de gens auront moins d’argent pour sortir”. Elle pense également que les concerts donnés par des DJ ou des musiciens seront reportés en mars 2022, donc reportés d’un an, et qu’un retour à la normale pour les clubs ne pourra s’effectuer que fin 2022.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés