Rakoon. Crédit : Joris Couronnet

Rakoon : l’artiste dévoile un album révélation électro-dub, après un voyage au Vietnam

24/09/2021

Après avoir sorti déjà deux titres de son album, le maître incontesté de l’electro-dub Rakoon dévoile enfin son album Something Precious. Au total, le raton-laveur lâche 10 titres sauvages pour prolonger un peu notre été.

Deux titres annonciateurs d’un tournant pour 2021

Vous désespérez de ne pas trouver musique à votre pied pour faire revivre votre été ? Plus d’inquiétudes: Rakoon a agité ses pattounes pour nous présenter aujourd’hui son album Something Precious, dont la pochette a été réalisée par l’illustrateur anglais Miles Tewson. Trois ans après la sortie de Wishes and Delusions, le roi de l’électro-dub a marqué un premier tournant avec la sortie de son single «Chapters» : teintée d’une techno plus affirmée sur laquelle se pose une voix enregistrée dans un temple au Vietnam, le producteur français semblait nous pousser vers la piste de danse.

L’hypothèse s’est alors confirmée avec «Hoi An», titre annonciateur de la sortie de son album. Si cette balade constitue la pièce centrale de son puzzle sonore, c’est parce qu’elle symbolise les retrouvailles de l’auteur avec la musique. D’une grande douceur, elle évoque donc un sentiment de paix et de sérénité qu’il a lui-même retrouvé en le composant.

« La ligne directrice de cet album est venue un jour où je suis sorti de mon studio après avoir travaillé sur un morceau, ressentant une sorte d’extase que je n’avais pas ressentie depuis des années. Un sentiment que j’éprouvais presque à chaque fois que je faisais de la musique quand ce n’était pas mon métier, qui a un peu changé par la suite. C’était comme retrouver quelque chose de vraiment précieux que vous pensiez avoir perdu pour toujours… », confie Rakoon.

Un raton-laveur en quête de samples

Rakoon ne s’est donc pas contenté du succès de son tube «Healing Dub», qui totalise plus de 10 millions de vues sur YouTube. Au contraire ! Le producteur ne cesse d’expérimenter de nouvelles sonorités, alliant synthes et samples issus de ses voyages. Loin d’être une invitation à la sieste, Something Precious est ainsi un véritable journal de bord qui nous permet de danser sur les traces laissées par les basses puissantes de Rakoon. Sur «The Great Big Elephant », ce dernier s’aventure ainsi sur des terres électroniques inconnues, où vrombissent en coeur des éléphants en quête de trance.

Rakoon Crédit Joris Couronnet

Rakoon. Crédit Joris Couronnet

S’il n’y aucun doute sur le fait que Something Precious saura combler les amateurs de dub, elle s’adresse aussi à toutes les oreilles aiguisées en quête de nouvelles sonorités.

Écouter / Acheter l’album

 


Crédit Joris Couronnet / Article sponsorisé

Écrit par emilie cordier

24/09/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Mike Nasty en DJ set à New York
Mike Nasty rend hommage à la house des années 90 avec son nouveau titre ‘Get Up’

Le DJ et producteur new-yorkais Mike Nasty vient de sortir un nouveau single house intitulé "Get Up". Celui-ci est un extrait de son prochain album, "Deep Into The Sun" qui sortira en septembre prochain ! ...

Le groupe EDKUB
La salsa électronique a trouvé son nouveau groupe précurseur avec Edkub

Le groupe Edkub, connu pour mélanger avec habileté musique du monde et musique électronique, vient de sortir son premier album. Composé de 10 titres, "Yaya" est un véritable hymne à la musique cubaine ! Des ...

Pochette de "Freedom", de Venice Club
Venice Club : un nouveau groupe mystérieux dévoile un hit de l’été 2022, entre house et funk

Un morceau anonyme fait trembler la toile depuis quelques jours... "Freedom" de Venice Club est signé sur Juliet Records et s'impose déjà comme le hit de l'été 2022. Un mystérieux collectif Chromeo, composé de deux ...