Polémique : les DJ les « plus riches » demandent au public de soutenir leurs managers

05/05/2020

Une collecte de dons pour venir en aide aux tours managers de nombreux DJs internationaux vient de provoquer une tôle dans le monde de la musique électronique. 

« Tour Manager Not Touring »

La crise sanitaire liée à la pandémie du Covid-19 a durement touché tous les acteurs de l’industrie musicale. A l’heure où les artistes peuvent continuer de garder un lien avec leur public, leurs équipes et plus particulièrement leur managers ne savent pas quand est-ce qu’ils pourront reprendre le travail.

Le mouvement « Tour Manager Not Touring » (TNT) a été créé pour soutenir de nombreux tours managers. Le principe est simple, TNT devait publier des mixs ne comportant que du contenu exclusif produit par les artistes concernés par le mouvement (ou les Tour Manager). L’accès à la chaîne Bandcamp était possible sous forme de dons et la participation minimale était de 5 livres sterling. Ce mouvement a été soutenu par une vingtaine d’artistes internationaux tels que Carl Cox, Seth Troxler ou Alan Fitzpatrick.

Un appel aux dons qui déclenche une polémique

C’est lors de l’appel aux dons sur les différentes stories Instagram des artistes présents dans le mix que John Askew, un dj anglais, s’est insurgé. Pour Askew, l’appel aux dons n’est pas légitime puisqu’il est demandé par un groupe de DJs dont certains font partie de ceux qui gagnent le mieux leur vie.

Dans sa vidéo, le DJ explique que si ces artistes font partie des plus riches de la scène électronique, il ne comprend pas pourquoi ils n’effectuent pas eux-mêmes les dons au lieu de faire l’aumone à leur public. Il ajoute ensuite qu’une collecte de dons à des fins médicales ou sanitaires serait quant à elle la bienvenue pendant une pandémie. Cette vidéo postée il y a 2 jours a depuis déclenché une polémique.

Voir cette publication sur Instagram

THIS. IS. AN. UTTER. SCANDAL. Out of desperation for income in these trying times the tour managers of some of worlds richest DJs launch a mix series to try and raise donations from the public to help keep themselves afloat while out of work. And then the millionaires they work for have the audacity to beg and plead to the general public to get involved / donate give money I’m guessing so that they don’t have to themselves!!!??. What the actual fuck???????? So the DJs in question are not covering the basic costs of the loyal warriors that baby sit them 24/7 during normal touring periods????? And not only that but they’re then asking you – the out of work / broke / skint general public to put your hand in your pocket to help cover these costs – so they don’t have to??????? Am I loosing my mind here or did what I just watched actually happen? I’m truly lost for words, shocked and a little sad. Shame on the managers who advised these DJs that this was a good idea. Some of these DJs were heroes to me but now any / all respect I had has been lost. If you are one of the tour managers who work for the DJs in this video I feel deeply deeply sorry for you. You’re at their side wiping their ass every second of every day while on tour and now they won’t repay the favour by helping you with a few chunks of change from their VAST wealth????? It’s as scandalous as Victoria Beckham trying to furlough all her staff so that the tax payer could cover their costs. Luckily though – she saw sense and reversed the request when public outrage subtly reminded her she’s a fucking millionaire a hundred times over so can cover those costs out of the coins in her solid gold handbag. This lock down brings out good in some but horrors in others. If you’re going to donate to anything – donate to the NHS or your own country’s front line medical services.

Une publication partagée par John Askew (@djjohnaskew) le

Si le grand public semble être du même avis que John Askew, d’autres artistes internationaux se disent également choqués par l’initiative, à l’instar du dj Dave Clarke.

Premières réactions des DJ concernés

Aujourd’hui, Carl Cox vient de répondre face à cette polémique. Dans un post facebook, il a expliqué que la vidéo partagée sur les réseaux sociaux aurait pu être présentée d’une meilleure manière, et que leurs intentions restaient positives, pour soutenir leurs managers.

Alan Fitzpatrick s’est également exprimé dans un communiqué suite à la polémique. « Je veux aussi expliquer que je n’ai pas vu le montage de la vidéo avant qu’elle soit diffusée. Maintenant que je l’ai vu, je peux comprendre pourquoi les gens l’ont mal interprété » a déclaré le DJ le dj britannique.

 

Écrit par Nour Mbaye

05/05/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Concert test de Love of Lesbians à Barcelone. Crédit : Alejandro García de Majorca Daily Bulletin
Concert-test à Paris : des caméras veilleront au port du masque

Le concert test qui se tiendra le 29 mai à Paris a détaillé son déroulement. Celui-ci inclut l'utilisation de caméras qui vérifieront si les participants portent bien leur masque ou non, et traitera ces données ...

Concert test à Barcelone. Crédit : LLUIS GENE / AFP
Paris : le concert-test avec Indochine manque de volontaires

Le concert test qui aura lieu le 29 mai à l'Accor Arena se heurte à un manque de volontaires. Alors que la date de l'évènement arrive à grand pas, le PRODISS, syndicat du spectacle musical ...

Etienne de Crecy en DJ set. Crédit :Christophe Abramowitz / Radio France
Étienne de Crécy rejoint le line up du concert-test de Paris le 29 mai

Du nouveau pour le concert test qui aura lieu à Paris le 29 mai : Étienne de Crécy fera la première partie de l'évènement, suivi par Indochine. On rappelle qu'il y aura 5 000 participants, ...