Cabaret Aleatoire à Marseille

Marseille : le Cabaret Aléatoire se transforme en temple de la techno berlinoise

21/04/2022

Le Cabaret Aléatoire poursuit sa grande lancée de programmation électronique en accueillant une date avec Electronic Subculture. Marseille se transformera donc en capitale de la techno underground ce vendredi 22 avril.

Connexion Marseille-Berlin

Depuis quelques temps, Marseille fait parler d’elle dans le monde des musiques électroniques. En effet, il y est un lieu où les programmations font tout aussi rêver que des soirées parisiennes ou berlinoises. Bien qu’il existe depuis longtemps, le Cabaret Aléatoire se montre de plus en plus incisif dans ses propositions et ce nom résonne désormais comme un bastion de la scène électronique. Melodic techno, gabber, mix d’ici et d’ailleurs: l’offre s’étend sur un large spectre et permet aux marseillais de découvrir des artistes émergents comme internationaux.

Le Cabaret Aleatoire vu de l'extérieur © Patrick Ortega

Le Cabaret Aleatoire vu de l’extérieur © Patrick Ortega

Ce sera d’ailleurs le cas lors de leur prochaine soirée au format club le vendredi 22 avril, qui s’organise en collaboration avec la boîte de production et de diffusion Electronic Subculture. La structure londonienne retransmettra d’ailleurs l’ensemble des performances de la soirée sur ses réseaux ainsi que sur ceux de Mixmag.

La claque du vendredi

En plus d’être le nom des organisateurs, Electronic Subculture décrit parfaitement l’ambiance promise de cette nouvelle date au Cabaret Aléatoire. De l’underground, de la techno, du sombre : Marseille révèle son côté berlinois du vendredi soir. Et l’ambassadrice parfaite pour mener la barque entre le Rhin et la Méditerranée, c’est évidemment Cera Khin. La tunisienne désormais basée dans la capitale allemande défend l’importance de la santé mentale à travers une musique indus et acid qui laisse les corps s’exprimer.

Affiche de la soirée Electronic Subculture au Cabaret Aléatoire.

Affiche de la soirée Electronic Subculture au Cabaret Aléatoire.

Pour aller plus en profondeur, il faudra attendre le set de Subjected, le berlinois qui ne fait qu’un avec ses machines et transporte par une techno mentale et sombre. La touche locale de cette programmation est attribuée à Jack de Marseille. DJ depuis les premières heures des raves party, ses skills lui permettent de mixer subtilement une techno deep à des influences plus groovy.

Et pour une immersion complète, Sophie Le Meillour s’occupera du VJing dans une création architecturale et futuriste.

Plus d’informations sur l’événement facebook et la billetterie.

 

 


Article sponsorisé. Crédit cover : Zespiral

Écrit par Manon Roussel

21/04/2022

Ça vous intéressera sûrement…

Soirée Dust sous le Palais de Tokyo, au Yoyo
Les fans de techno mélodique ont leur nouveau fief à Paris : le Yoyo à la soirée Dust

Pour leur dernière date au Yoyo avant la coupure estivale, l'équipe de Dust invite une fois encore de la scène techno mélodique. Le 2 juillet, ce sont Laolu, Jenia Tarsol et Robin Tordjman qui enflammeront ...

Le DGTL Barcelona en 2019
DGTL Barcelona : 30 000 ravers sont attendus au festival espagnol à la fin de l’été

L'un des rassemblements électro les plus internationaux fait son grand retour à Barcelone les 2 et 3 septembre prochains. C'est en effet le DGTL Barcelona qui investit la ville espagnole avec un line-up XXL et ...

Photo de soirée. Crédit : ftne
We Are Rave débarque dans le nouveau club de Nîmes, le Mas Underground

Nouveau lieu techno sur la carte de France, Nîmes commence à sortir de sa coquille avec l'ouverture du Mas Underground Club. Il n'en fallait pas moins à We Are Rave pour y faire un stop ...