Les Z’éclectiques : le festival investit plusieurs lieux emblématiques d’Angers durant 4 jours

par Manon Roussel
Vue aérienne du Terra Botanica d'Angers

Après 25 ans d’existence, les Z’eclectiques n’en finissent pas de se réinventer. Cette année, c’est au tour de la collection printemps d’être remodelée. Du 27 au 30 avril, il sera l’heure de découvrir le nouveau format du festival dans la ville d’Angers.

Un festival engagé en perpétuelle évolution

Le festival des Z’éclectiques a vu le jour en 1998, dans le pays des Mauges. Ce qui n’était à l’époque qu’un événement annuel a fini par se structurer en un collectif engagé et hyperactif. Au fur et à mesure des années, le projet est devenu bien plus qu’un rendez-vous unique, et la création de temps forts tout au long de l’année a permis aux Z’éclectiques de devenir un acteur majeur du territoire.

En plus des quatre festivals par an (un pour chaque saison), l’équipe se consacre à des actions culturelles diverses afin de permettre aux jeunes talents de la région d’émerger, mais également aux publics éloignés de partager un bout de culture. Cet état d’esprit est le reflet d’un véritable objectif de mieux vivre ensemble et de faire des citoyens de la province d’Anjou des acteurs essentiels de la région.

Découvertes musicales en lieux insolites

C’est le printemps, l’occasion idéale pour les Z’éclectiques de disperser pour la première fois des talents bourgeonnants dans les lieux emblématiques d’Angers. Du mercredi 27 au samedi 30 avril, quatre soirées thématiques vont permettre aux festivaliers de se plonger dans des ambiances différentes. Et ça commence avec un premier temps consacré aux musiques urbaines au Joker’s pub le mercredi.

Programmation des Z'Eclectiques

Programmation des Z’Eclectiques

Le jeudi laisse place aux hybridations pop de trois artistes français dans la collégiale Saint-Martin tandis qu’une soirée électro aura lieu dans les Greniers Saint-Jean le vendredi avec notamment les équipes de Bagarre, Contrefaçon et Gargäntua. Le festival se finira en apothéose le samedi soir avec une scénographie voluptueuse au Terra Botanica. Le lieu accueillera notamment les performances de Rone, Lewis Ofman, le projet Park et des DJ sets du collectif Zone Rouge.

 

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement et la billetterie.

 

 


Article sponsorisé. 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés