Fin de l’état d’urgence : les clubs pourraient rester fermés jusqu’à novembre

par Nour Mbaye

Hier, Edouard Philippe a présenté le projet de loi concernant la fin de l’état d’urgence, durant le Conseil des Ministres. 

Une période de transition étalée sur 4 mois

La crise sanitaire n’est pas encore terminée, mais à ce jour, le virus ne circule plus autant qu’avant les mesures de confinement. Par conséquent, la France va s’apprêter à sortir de l’état d’urgence en juillet.

Présenté hier pendant le Conseil des Ministres, le projet de loi comporte une période transitoire d’une durée de quatre mois, à savoir jusqu’à novembre 2020. Les autorités pourront “ordonner la fermeture provisoire et réglementer l’ouverture d’une ou plusieurs catégories d’établissements recevant du public”.

Ce point là pourrait ajouter une pression sur les gérants de discothèques, cafés, bars, salles de spectacle ou encore les restaurants; s’il venait à être validé par les députés. Une jauge maximale devra alors être respectée et les autorités pourraient même interdire l’ouverture de certains établissements.

Parmi les décisions, les rassemblements ou l’accès aux transports pourront eux aussi encore être réglementés pendant les cinq prochains mois.

Le projet de loi sera examiné par les députés à partir du 17 juin prochain.

Photo de la cour de l'Elysée

 

 

 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés