Exit Festival 2021 vu du ciel

L’Exit festival, ou le plus gros événement européen organisé depuis l’apparition du Covid

21/07/2021

Il y a une dizaine de jours, l’Exit Festival rouvrait les portes de sa forteresse préférée aux festivaliers et devenait par la même occasion le seul festival européen d’envergure à se dérouler cet été. L’organisation fantastique aura permis à 180 000 amoureux de musique de retrouver pendant quatre jours, l’ambiance des festivals qui nous avait tant manqué. 

Une organisation réglée au poil

Durant ces 4 jours hors du temps, la ville de Novi Sad est devenue un lieu de communion pour des festivaliers venus de 70 pays différents. Bien que le festival se déroule dans la forteresse de Petrovaradian sur les rives du Danube, c’est toute la ville qui vit au rythme du festival et cela ce ressent en se promenant dans les rues. Après plus d’un an sans événements musicaux majeurs, l’excitation des festivaliers présents sur place était palpable et l’ambiance était euphorique. Organisé en pleine pandémie, il est impossible de faire l’impasse sur les protocoles sanitaires mis en place par les organisateurs.

Forteresse Petrovaradin où se déroule l'Exit Festival

Forteresse Petrovaradin où se déroule l’Exit Festival

Chaque participant a dû présenter un test PCR négatif ou un certificat de vaccination complet pour pouvoir récupérer le précieux bracelet permettant d’accéder au festival. Pour les festivaliers n’ayant pas pris leurs précautions, l’Exit permettait également de pouvoir effectuer un test antigénique rapidement pour ne rien rater de l’événement. 

Notre première arrivée sur le site est incroyable, le soleil se couche sur la forteresse et nous allons découvrir les 16 scènes que propose le festival. Bien que la proximité de certaines d’entre-elles nous ait laissé perplexe dans un premier temps, il n’en était rien. En effet, le son se répercutait parfaitement sur les murs de la forteresse en ne s’échappant jamais jusqu’aux autres scènes. Si chaque scène avait ses qualités, c’est cependant la MTS Dance Arena et ses deux immenses écrans LED ainsi que ses jeux de lumières une fois la nuit tombée qui nous ont conquis. Hélas, pouvoir effectuer ses meilleurs pas de danse durant les sets d’artistes très attendus d’Amelie Lens ou encore Paul Kalkbrenner devenait vite compliqué tellement il y avait de monde ce jour-là!

Coucher de soleil sur la scène MTS de l'Exit Festival

Lever de soleil sur la scène MTS de l’Exit Festival

Les retrouvailles entre artistes et public

Si le public attendait avec impatience de retrouver les DJs, ces derniers avaient eux aussi hâte de retrouver leur public. Pour notre plus grand plaisir, la majorité des headliners appartenaient au monde de la musique électronique et durant chaque set auquel nous avons assisté, la communion entre le public et les artistes était incroyable.

Les performances de DJ Snake et David Guetta ont mis les 25 000 personnes présentes sur la Main Stage en folie et les deux artistes n’ont cessé de répéter à quel point ils étaient contents de jouer à l’Exit et de retrouver leur public. David Guetta a même lancé un « Exit is the best place in the world right now », et en regardant tous les sourires des gens dans la foule, on ne pouvait que sourire à notre tour. Cependant, c’est sur une bien plus petite scène que nous avons passé les meilleurs moments de l’événement.

La No Sleep Stage et son line up 100% underground nous a fait danser et suer jusqu’au petit matin durant les 4 jours. On y aura découvert des artistes tels que Sama’ Abdulhaldi ou encore Juliana Huxtable, qui nous ont livré deux DJ sets mémorables oscillant entre techno mi planante mi hypnotique et breakbeat. Les mentions spéciales reviennent tout de même au set monstrueux de François X qui a su nous faire danser, mais également chanter sur un set résolument techno. Mais également au duo féminin VTSS et SPFDJ, qui a cloturé la soirée (ou matinée) avec un set situé dans les 140 battements par minute. Leur dernier titre « Meet Her At The Love Parade » a d’ailleurs enchanté les derniers danseurs encore présents après 4 jours intensifs placés sous le signe de la techno.

Pour le côté visuel, c’est la Dance Arena qui nous a émerveillé, que ce soit en pleine nuit durant le set phénoménal de Charlotte de Witte ou au petit matin pour le set de Nina Kraviz qui a marqué tous les festivaliers présents durant ces 3 heures d’anthologie. 

Une ambiance euphorique

En 2001, l’Exit était créé pour rassembler les gens après de nombreuses années de guerre et de tension. En célébrant son vingtième anniversaire durant une pandémie et en permettant aux gens de se rassembler après plus d’un an, le festival a su retrouver sa fonction principale et offrir 4 jours hors du temps.

Même si l’année est loin d’être achevée, l’Exit Festival est d’ores et déjà un des événements majeurs de 2021!

Feux d'artifices à l'Exit festival 2021

Feux d’artifices à l’Exit festival 2021

Écrit par Nour Mbaye

21/07/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Fort de Ciutadella à Roses en Espagne
Fort : le festival techno investit une citadelle historique à la frontière espagnole

Le Fort Festival a su se réinventer pour sa nouvelle édition 2021 et change de lieu. Il se déroulera du 1er au 3 octobre à la Ciutadella de Roses, en Espagne. Dans un château historique, ...

sanatorium khvylya à Kiev
Kiev : un énorme festival techno s’organise dans un ancien sanatorium pour millionnaires

L'équipe qui se cache derrière le célèbre club Bassiani de Tbilissi (Géorgie) lance son propre festival. Nommé ICKPA, il se déroulera le 23 et 24 juillet à Kiev. Programmation de folie, tournoi sportif et conférences ...

Photo du Dominator Festival aux Pays Bas
Pays-Bas : les grands festivals autorisés à 75% de leur capacité dès le 30 juin

Les Pays-Bas continuent sur leur lancée et autorisent les boîtes de nuit à rouvrir à partir du 30 juin. Les festivals pourront également faire leur grand retour, à condition de respecter la limitation de capacité. ...