Des élèves de police ont organisé une soirée clandestine pendant le couvre feu

03/11/2020

Le 28 octobre, une centaine d’élèves policiers ont organisé une fête clandestine en plein pendant la période du couvre-feu à 21 heures. Cette scène à peine croyable s’est déroulée près du stade de l’école nationale de police de Nîmes

Les concernés “seront exclus”

La fête a été débusquée vers 21h20 par une brigade cynophile, qui a été alertée du bruit alors qu’elle se rendait au chenil. La patrouille a été reçue par des insultes, des cris et des sifflements des élèves.

Le Ministre de l’Intérieur a aussitôt pris la parole sur BFMTV pour assurer que les concernés seraient exclus. Il s’était de nouveau exprimé sur Twitter en fin d’après-midi pour reprendre les propos qu’il avait tenu à la télévision sur cet incident “totalement inacceptable”.

On ne peut pas devenir policier et se moquer des règles qu’on impose aux autres. Pour être respecté, il faut être respectable” a déclaré Gérald Darmanin sur BFMTV. 

Les syndicats se sont eux aussi exprimés. Une telle infraction serait révélatrice d’un “vrai problème de recrutement”. En effet, les nouvelles recrues n’auraient pas toujours le niveau requis pour rejoindre la police. « Les bons profils veulent de moins en moins venir en police » selon eux.

Écrit par Iona Lebarbier

03/11/2020

Ça vous intéressera sûrement…

8 mois de prison ferme requis pour avoir organisé 22 soirées clandestines pendant le confinement

Le 25 novembre dernier, Lenny R., à l'origine de 22 soirées clandestines organisées durant le confinement, était placé en garde à vue avec sa sœur, accusée de complicité. Les deux jeunes gens sont passés vendredi ...

Les français pourront fêter Noël et le Nouvel An librement, a annoncé Macron

Emmanuel Macron a pris la parole hier soir pour annoncer le plan de déconfinement. Ce discours était particulièrement attendu puisqu'il décidait du sort réservé aux fêtes de fin d'année. On sait désormais qu'il sera possible ...

Val-de-Marne : un pavillon transformé en boite de nuit géante réunit 300 fêtards

Dans la nuit du 13 au 14 novembre, plus de 300 personnes se sont rassemblées dans un loft en Val-de-Marne. Les participants se sont enfuis à l'arrivée de la police mais trois d'entre eux ont ...