Ils organisent une soirée et affirment ne pas être au courant de la pandémie mondiale

par Matthieu Villedey

En début d’année, l’Angleterre était confinée à cause -principalement- du nouveau variant du Covid-19. Cependant, des habitants de la petite ville de Basingstoke ont affirmé, quand la police est venue stopper leur soirée, qu’ils n’étaient pas au courant de la pandémie.

“On ne regarde jamais les infos”

La police britannique a été prévenue un samedi soir qu’une soirée, forcément clandestine au vu de la situation sanitaire actuelle, avait lieu à Basingstoke, petite ville de 90 000 habitants située à l’ouest de Londres. Une fois sur place, les policiers ont eu le droit à une drôle de réponse de la part des organisateurs.

“Les occupants ont été interrogés et ont affirmé ne pas être au courant de la pandémie mondiale, car ils ne regardent jamais les infos!”. explique la police de l’Hampshire, aberrée par la situation.

Une justification qui n’a pas convaincu les policiers qui ajoutent dans leur tweet #ThereAreNoWords, que l’on pourrait traduire par “Nous n’avons pas les mots face à cela”.

Plus de 32 000 amendes ont été distribuées en Angleterre depuis mars 2020 à cause des violations de confinement. Les participants de cette soirée clandestine n’y ont pas échappé.

Il est à noter que l’on peut pourtant très bien entendre parler de la pandémie en dehors des nouvelles transmises par les médias. Si les participants étaient vraiment sincères, on peut se demander comment est-ce possible de louper une information aussi capitale qu’une pandémie mondiale pendant plus de 10 mois…

 


Crédit cover : Hampshire Constabulary

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés