Ayako Mori

Ayako Mori : la japonaise résidente du Kitkat club dévoile un EP sur le label We Are Rave

24/03/2022

We Are Rave revient avec un quatrième opus, ‘A God On The Earth’, signé cette fois par la productrice et DJ japonaise Ayako Mori. Avec ce nouvel EP sorti le 15 mars dernier, le label français continue ainsi sur sa lancée avec quatre tracks mettant chacun la techno à l’honneur. 

De Tokyo à Berlin

Chose promise, chose due ! Les français de We Are Rave s’étaient engagés à faire découvrir des artistes plus talentueux les uns que les autres sur leur label techno flambant neuf et s’y tiennent. Après trois premiers EPs très bien accueillis, c’est désormais au tour d’Ayako Mori, qui a d’ailleurs récemment signé chez We Are Rave, de présenter le sien.

Ayako Mori

La DJ Ayako Mori

Habituée des clubs et des soirées à l’international, c’est tout naturellement que la DJ japonaise a été sélectionnée en 2021 pour intégrer l’agence. Dès les années 2000, elle explore la musique électronique à Tokyo avant de partir à la conquête de l’Europe. Après de nombreux voyages à travers le continent, elle élit finalement domicile en Allemagne. Désormais résidente des soirées Gegen Berlin au célèbre club KitKat, elle est aussi à la tête de plusieurs labels, dont Physical Techno Records.

Un EP taillé pour le dancefloor

Auteure de plus de 300 tracks et remixes, Ayako Mori en ajoute deux à son palmarès grâce à ce tout nouvel EP. La première, répondant au nom de « A God On The Earth », embarque avec des mélodies qui résonnent comme des lueurs d’espoir au milieu d’une atmosphère lugubre. La seconde, « A Monk’s Prayer » se caractérise quant à elle par une techno énergique aux sonorités acidulées.

Cette dernière en a d’ailleurs inspiré plus d’un et s’offre deux remix que l’on retrouve sur l’EP, dont un orchestré par Raito. Le prodige français – que l’on retrouve sur les prestigieux labels Boyz Noise Records, Suara et ou encore Intec – y apporte sa patte électro qui rend son style si reconnaissable. Dans un tout autre genre, le colombien Cristian Glitch propose une version plus minimaliste tout en gardant l’énergie et les sonorités acides de la version originale.

Tout à fait convaincant du début à la fin, l’EP s’adresse à n’importe quel amateur de techno en recherche de sensations sur le dancefloor.

Pour écouter ou acheter l’EP, rendez-vous sur Beatport !

 


Article sponsorisé.

Écrit par marion watier

24/03/2022

Ça vous intéressera sûrement…

Prauze aux platines. Crédit : Arthur Lacour
Prauze : l’artiste qui mélange la rave et l’acapela disco avec la poésie dans son nouvel EP

La Prauze et la poésie ne font qu'un dans le nouvel EP du jeune artiste en pleine ascension. Entre rave et mélodies eurodance, "Purple Rave" vient marquer un nouveau cap dans la carrière de Prauze. ...

Entre vibes afro-house et french touch, Yann Dulché entame l’été avec un tube ensoleillé

Pour célébrer l'arrivée des beaux jours, Thrills & Beats Records présente sa 32ème sortie. Intitulé "Chaque Jour" et désormais disponible sur toutes les plateformes, l'EP présente une collaboration ensoleillée entre Yann Dulché et Mambo Stix.  ...

Klaus Waldeck
Klaus Waldeck : le fondateur de l’électro-swing dévoile une compile pour fêter les 20 ans de son label

Le pionnier de l'électro-swing Klaus Waldeck sort une compilation de cinq mini-albums pour fêter les 20 ans d'existence de son label "Dope Noir" . Le coffret permet à la fois de redécouvrir des grands classiques ...