Le Sénat refuse le fonds de soutien de 20 millions € destiné aux musiques électroniques

17/11/2020

Il y a quelques jours, Technopol et la Chambre Syndicale des Lieux Musicaux, Festifs et nocturnes proposaient un amendement à la loi de Finance. L’objectif était d’obtenir 20 millions d’euros d’aides à destination des musiques électroniques et actuelles. Après un vote du Sénat dans la nuit du 16 au 17 novembre, l’amendement a été rejeté. 

Un secteur « à l’agonie »



Cette nuit, le quatrième projet de loi de finances rectificative de l’année a été voté par le Sénat. Autrement dit, les élus se sont penchés sur la distribution de 20 milliards d’euros supplémentaires alloués pour la relance économique du pays suite au reconfinement.

Technopol et la CSLMF ont profité de l’occasion pour proposer un amendement. Il visait à créer un fonds de soutien de 20 millions d’euros pour le secteur des musiques électroniques.

photo du Communiqué de Technopol

Communiqué de Technopol

La proposition avait pourtant le soutien de Thomas Dossus, sénateur écologiste, qui a défendu l’amendement devant l’hémicycle. Ce dernier a même cité dans son discours la lettre de Laurent Garnier adressée à Roselyne Bachelot.

« [Cet amendement] vise à briser le silence concernant ce pan de la culture française qui se sent totalement ignoré, et qui craint de passer du secteur du spectacle vivant à celui du spectacle mort, pour reprendre les mots de Laurent Garnier » a-t-il avancé comme argument.

Ce à quoi Olivier Dussopt, ministre chargé des comptes publics, a répondu que la culture avait déjà bénéficié de 60 millions d’euros puis 115 millions dans ce nouveau projet de loi rectificatif.

L’amendement a donc été refusé malgré les efforts de Thomas Dossus. Il a pourtant précisé que ce fonds de soutien profiterai aux artistes qui « passent au travers des mailles des dispositifs de soutien » déjà en place.



Via publicsenat

Écrit par Iona Lebarbier

17/11/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Catalogne : les salles de concerts sont autorisées à rouvrir dès aujourd’hui

Tandis que la France commence doucement à voir la fin du confinement se dessiner, la Catalogne vient quant à elle d'autoriser les rassemblements de cinq cent personnes. Et ce malgré que le risque épidémiologique soit ...

Le street artiste Toctoc transforme une attestation de déplacement en œuvre d’art

Le street artiste Toctoc s'est récemment amusé à transformer une attestation de déplacement dérogatoire en œuvre d'art. Cent exemplaires ont été mis en vente le 22 novembre et une partie des bénéfices sera reversée à ...

Le Conseil de Paris débloque 8,5 millions d’euros d’aides pour la culture

Le Conseil de Paris a débloqué 8,5 millions d'euros dans la nuit du 18 au 19 novembre pour aider les arts et culture. Porté par Carine Rolland, adjointe en charge de la culture, ce plan ...