[Review] ‘Wolf’, le nouvel EP explosif des autrichiens Fourward chez EATBRAIN

20/02/2018

> ENGLISH version available <

Après six mois d’absence, Fourward revient sur le label Eatbrain, avec l’EP Wolf. EP puissant redonnant vie au groupe après leur dernière sortie « Expansion Remixed » mi-Juillet. Cet EP est frais, vraiment frais. De la puissance mystérieuse, du chaos comme on aime dans le Label du papa Jade. Cet Extended Play est composé de 4 titres : Ratio, Wolf (éponyme de l’EP), d’un feat avec Signal sous le nom d’Aversion et un excellent titre Bring back the Rukus feat Virus Syndicate.

After 6 months of absence, Fourward is back on Eatbrain’ s label, with « WOLF ». This strong EP gives life again to the group after their last output « Expansion Remixed » released half july. This is what we can call « fresh » music. From the mysterious power to the chaos, as we used to like with the label of Father Jade. This extended play is composed of 4 pieces : Ratio, Wolf (eponym of the EP), with a feat with Signal under the name of Aversion, and an excellent sound, Bring back the Rukus feat Virus Syndicate.

 

 
Commençons avec Ratio. Ce titre laisse place à une basse puissante et mentale le tout dans une ambiance très sombre faisant honneur au label. L’oppression donnée par le sample vocal ne rend que le track de meilleur augure pour un premier titre. Ce morceau est très vif avec un bon ratio de violence comme on aime.

Let’s begin with Ratio. The strong bass gives a mental side to the piece, and implements a really dark ambiance, honoring completely the label. The oppression given by the vocal sample gives a good preview for the next one. It’s a crispy music track with violence, just as needed.

 

 
Continuons sur Wolf, avec son introduction mystérieuse aux sonorités spéciales, ce titre est bâti pour le dancefloor neurofunk. L’ambiance présente ravira les junglists du monde entier lors de ses futurs passages sur des CDJs. La reece est excellente et fait voyager grâce aux cris du loup rythmant ce track énergique.

Wolf settle down an eerie introduction with special tones, built for neurofunk dancefloor. Junglists from everywhere will love this particular ambiance.The reece is excellent and make us travel thanks to the wolf screams , pacing this energetic track.

 

 
Puis vient le temps du morceau feat Virus Syndicate. C’est sale, très sale. Des basslines glitchées forcent le rythme et met toute personne normalement constituée au pas de danse. Le MC lâche une prestation sans faille rajoutant une touche sombre et violente a un titre parfaitement construit. Vous l’avez peut-être compris, c’est notre track coup de cœur de l’EP.

Then , comes the featuring with Virus Syndicate. Dirty, very dirty… some glitched basslines force the pace and make – all the human being normally constitued – dance . The MC offers a remarkable performance adding a violent and dark ambiance to this perfectly made track. Maybe you guessed, it’s our favourite one.

 

 
Enfin le track featuring Signal, alors là…. Cet univers sombre et froid représente parfaitement Eatbrain. Les 5 monstres se sont relâchés pour nous faire entendre une bass croustillante et noisy à souhait. La pression monte et ne faiblit pas vraiment lors du second drop, c’est oppressant, on adore.

Afterwards, there is the track with Signal, and that..It’s the most accurate representation of Eatbrain ; cold, able to create a whole bleak world .The five monsters gave their best to make us listen to this bassy, throat-catching, noisy EP. The pressure increase and doesn’t really decrease at the second drop, so oppressive, we LOVE that.

 
Pour conclure, cet EP apporte une nouvelle jeunesse à Eatbrain. Un 4 titres puissant, dansant et qui raviront tous les amateurs du style « bonjour je viens te marteler le cerveau ».

To conclude, just the gist .This EP gives a makeover to eatbrain. Four powerful, dancing tracks that will please all the lovers of the style –  » Hello, I am here to hammer your brain ».

Écrit par Hugo Audoyer

20/02/2018

Ça vous intéressera sûrement…

La scène dub du ERVA festival 2019. Crédit : Narkissos
Erva : le festival reggae-dub va réunir 6 soundsystems au cœur de la Drôme cet été

Pour la 6ème édition du ERVA festival, artistes dub et soundsystems se donnent rendez-vous en Auvergne-Rhône-Alpes pour deux jours de bonne humeur. Les 1er et 2 juillet seront en effet l'occasion pour les fêtards de ...

Soirée Drop In Bass au Nexus. Crédit Tomo Photographics
Drop In Bass : les soirées dubstep dont le seul but est de se déchainer face aux caissons

Après presque quatre mois d'attente et deux annulations, la plus grande soirée dubstep de France fait son retour au Nexus. Au programme du vendredi 4 mars à la Drop In Bass : des artistes internationaux ...

Festival Pink Paradize à la Halle des Machines de Toulouse
Pink Paradize : le festival toulousain de deux mois annonce un closing magistral

L'équipe du Pink Paradize Festival arrive bientôt à la dernière ligne droite de son évènement qui enflammait pendant deux mois le ville rose. Pour clôturer en beauté, le crew prévoit encore trois dates, oscillant entre ...