Pourquoi la musique nous procure t-elle des frissons?

20/11/2020

Des odeurs, des sons ou encore des images peuvent provoquer des frissons. Dans le cas de la musique, des neuroscientifiques sembleraient avoir enfin découvert l’origine de se phénomène jusqu’ici difficilement explicable. 

Une « fonction ancestrale » liée au plaisir



Dix-huit individus ont été étudiés pour cette expérience. Après leur avoir fait écouter leurs musiques préférées et des morceaux neutres, les chercheurs ont ainsi pu comparer l’imagerie cérébrale. Ces derniers auraient constaté une augmentation d’ondes dans la zone de traitement émotionnel lors de l’écoute de leurs musiques favorites.

Plus ces ondes étaient fortes, plus le frisson était puissant. Ainsi, les frissons sont donc dus à une réponse émotionnelle du cerveau.

Activité du cerveau par zone

Activité du cerveau, par zone, durant un faible plaisir (LP), un plaisir élevé (HP) et des frissons (chills)

La musique serait même traitée de manière identique à la nourriture et au sexe. En d’autres termes, le plaisir musical active des circuits fonctionnant sur un système de récompense et entraînerait le relâchement de dopamine.

« Ce qui intrigue avec la musique, c’est qu’elle semble ne conférer aucune valeur biologique, et n’a aucune intérêt pour la survie. Nous devons découvrir pourquoi la musique passe par les systèmes de récompense et peut activer un circuit ancestral dédié à la motivation et impliqué dans la fonction de survie », explique le Dr Chabin.

Le chercheur suggère alors que la similitude de fonctionnement de plaisirs plus primaires avec celui de la musique serait le fait de l’évolution. Sa fonction aurait pu être autrefois « ancestrale » et les frissons un moyen d’indiquer que nous sommes sur la voie d’une récompense.

Néanmoins, ce ne sont que des hypothèses puisque cette « fonction ancestrale » n’a pas encore été définie. Cela pourrait être une adaptation biologique liée à la socialisation puisque la musique est un vecteur de création de liens entre les communautés.

L’étude est à retrouver en détails ici.



Écrit par Iona Lebarbier

20/11/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Pionneer dévoile son nouveau contrôleur DDJ-FLX6

Deux mois après la sortie de sa platine CDJ-3000, Pioneer annonce l'arrivée de son petit nouveau dans la catégorie contrôleurs : la DDJ-FLX6. Doté de quatre voies et de fonctionnalités inédites, ce modèle est vendu ...

Vieux de 5 000 ans, les dolmens avaient des propriétés acoustiques avérées

Une récente étude menée par des acousticiens et une archéologue affirme que Stonehenge avait des propriétés acoustiques. Le monument aurait en effet été conçu de manière à amplifier le son dans son enceinte. Et cela, ...

BassMe : ce caisson de basses portatif recrée les sensations physiques d’un concert

À défaut de pouvoir aller en concert, le caisson de basses personnel BassMe+ permet de retrouver les sensations de la musique live. La nouvelle version au prix de 129€ vient de sortir, et propose trois ...