La police pensait avoir saisi 1 million d’€ de MDMA : c’était de la poudre de fraise Tagada

par marion watier

La police de Saint-Ouen avait annoncé avoir saisi près de 25kg d’ecstasy et de MDMA; une perquisition qui équivalait à 1 millions d’euros. En revanche, après analyses toxicologiques, les produits se sont révélés être tout sauf de la drogue… Il s’agissait en réalité de poudre de fraises Tagada concassée!

La “#Belleaffaire” de la police

Dans son tweet, la préfecture de police s’est félicité d’avoir “jugulé à Saint-Ouen un atelier de conditionnement de produits stupéfiants“, avec à l’appui le hasthag #belleaffaire et deux photos de la marchandise : de la poudre rose et plusieurs sachets de cachets. Selon les forces de l’ordre, ces drogues de synthèse, à savoir de la MDMA et de l’ecstasy, “alimentaient des soirées clandestines” et valaient près d’un million d’euros.

La découverte avait eu lieu dans le cadre d’une perquisition pour saisir plus de 200 téléphones volés, que les suspects revendaient par la suite avec de nouveaux numéros. Ces derniers ont été placés en garde à vue.

Une belle prise qui s’est en fait révélé être une farce : les analyses toxicologiques qui ont suivi la perquisition ont conclu que “la poudre saisie dans l’appartement était une poudre neutre, ne relevant ni de produits stupéfiants ni de substance vénéneuse”, a précisé le parquet de Bobigny à l’AFP. Il s’agissait en réalité de fraises Tagada concassées, selon une source proche de l’enquête.

 


Crédit cover : AP – Fernando Vergara

 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés