Le Noosphère Festival rassemble la scène électronique dans un domaine naturel fin juillet

06/07/2020

Le festival éco-responsable Noosphère s’apprête à voir le jour cet été sur la côte méditerranéenne. La musique électronique et ses bas-fonds vont remplir ce site magique de bonnes énergie.

À 10 minutes de la mer

Après de nombreuses semaines d’incertitude sur la tenue du festival, l’équipe du 4trièmeArt prépare maintenant avec détermination l’arrivée de l’événement dans le Domaine du Farlet, du 31 juillet au 2 août.

Situé à 40min de Montpellier et à 2h de Toulouse, ce petit nouveau compte bien séduire son public en manque de fête au pied des oliviers, dans un domaine naturel. En totale re-connexion avec la nature et à taille humaine, le Noosphère s’inscrira dans une démarche de développement durable et se déclinera sur 3 jours.

Les organisateurs ont tout prévu pour que le week-end soit des plus agréables. L’une des 3 scènes se dressera au milieu des pins, une autre proche du camping ombragé sous les oliviers. L’idée de se rassembler n’a jamais été aussi forte depuis le confinement : avec une quarantaine d’artistes prévue pour cette première, le week-end semble présager un vrai moment de partage avec une programmation des plus alléchantes.

Photo du Domaine du Farlet

Acid, hard, drum’n’bass et techno

Le festival a choisi de convier des artistes principalement français pour soutenir la scène affaiblie ces derniers mois. Les 20% restants seront consacrés à des artistes internationaux européens, et pas des moindres!

Une première fièvre acidulée va s’abattre sur la côte avec le live de JKS & Mayeul sous leur projet Jawbreakers. À leurs côtés, Enko, le duo explosif Vikkei et Collision, Reload Modular et son live modulaire ou encore Alien Rain.

Dans un style davantage techno, vous pourrez profiter du live atmosphérique et hypnotisant de Dasha Rush, Dj Miss Tick du label NCTRN Records, Dj HP, K.D.S ou encore l’explosive Djnee.

Sur la scène hard, la légende française Manu le Malin compte bien atomiser la foule avide de lourdes basses. Le boss du label PRSPCT Recordings, Thrasher, ne laissera pas de marbre les amateurs de hardcore et dnb, sans oublier IND, évoluant du côté dark et mental de la tekno.

Côté drum’n’bass, notre Elisa do Brasil nationale répond présente, The Clamps empruntera le chemin de la neurofunk industrielle et Dj Lucy Furr fera renaître ses racines hardcore dans son set. Le compte à rebours est lancé !

Evénement facebook

♣ Jeu concours ♣

On vous fait gagner 2 pass 3j pour le festival

Pour participer:

⇒  likepartage et tague tes potes de festival sur cette publication

⇒  inscris ton nom et prénom en commentaire ci dessous (⇓)

 

 

Écrit par Coline Avargues

06/07/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Photo au Festival de la Meuh Folle. Crédit Image Visu
La Meuh Folle : le festival d’Alès aura lieu ce week-end entre dub et électro !

Les étudiants de l'école d'ingé des mines d'Alès ne voulaient pas voir leur festival annulé pour la second année consécutive! Ils ont donc décidé de se réinventer en organisant une soirée gratuite en livestream demain ...

Des festivals debout pourraient être organisés cet été, annonce Roselyne Bachelot

La ministre de la culture était en visite en Bretagne hier, dans le cadre d'une table ronde avec divers acteurs culturels pour faire le point sur la situation. Cette dernière a donc été interrogée sur ...

Le Château Perché festival annonce son grand retour avec 2 événements cet été

Le Château Perché Festival vient d'annoncer une série de deux évènements privés qui auront lieu chacun début juillet, dans un château reclus à plusieurs heures de Paris. 'Les Vacances Romantiques' promettent une déconnexion totale, mais ...