Nantes : une cinquantaine de secouristes mobilisés sur un « faux teknival »

14/10/2020

Samedi dernier, plus de soixante-dix bénévoles se sont réunis dans la commune de Vallet en Loire-Atlantique à l’occasion de la 21ème manœuvre départementale. Un entraînement de secourisme plus vrai que nature a été organisé autour d’un faux teknival dans le but de coordonner les équipes dans une situation d’urgence.

Inspiré de faits réels



C’est tout un scénario qui a été monté pour l’occasion. À Vallet, située dans la zone industrielle des Dorices, un faux teknival est organisé sans l’accord des autorités concernées. Pour maîtriser la situation, un dispositif prévisionnel de secours de moyenne envergure est mis en place. Les secouristes doivent intervenir dans un environnement festif, fortement alcoolisé où certaines personnes sont également sous l’emprise de stupéfiants.

Cet événement s’est inspiré d’une rave party qui s’était tenue en septembre dernier à Basse-Goulaine, et réunissant plus de 2 000 personnes.

Au cours de ce faux teknival, les secouristes de la Protection civile de Loire-Atlantique ont dû intervenir et faire face à de multiples victimes suite à effondrement qui a engendré un mouvement de foule. Ainsi, ce sont 18 blessés dont 6 en urgence absolue et 15 victimes psychiques qui ont été prises en charge.

Les bénévoles ont rapidement été rejoints pour l’exercice par les Sapeurs-pompiers, le SAMU, une société d’ambulance privée et la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique du CHU de Nantes.

« Ce type d’exercice permet à l’équipe d’intervenir de manière adaptée, rapide et en toute sécurité, d’adapter les gestes secours à la situation, d’établir rapidement un bilan secouriste, de gérer plusieurs interventions simultanées et de collaborer avec l’ensemble des différents organismes de secours ». rappelle Philippe Housset, le responsable de l’antenne de Vallet et organisateur de la manœuvre.



© crédit photos : C. MARION et A. GRIMAULT

Écrit par noemie dumanois

14/10/2020

Ça vous intéressera sûrement…

« 10 000 euros d’amende pour les jeunes qui font des fêtes! » réclame un épidémiologiste

Interviewé par LCI le 4 novembre, l'épidémiologiste Martin Blachier souhaiterait que le gouvernement impose une amende de 10 000 euros aux participants de fêtes clandestines. L'objectif d'une telle mesure est de dissuader les jeunes à ...

[VIDÉO] Sous prétexte de manifestation, une rave réunit près de 10 000 personnes aux USA

Le 31 octobre dernier, près de 10 000 personnes se sont réunies lors d'une rave dans l'Utah, aux États-Unis. En plus d'Halloween, cet événement a été organisé pour protester contre les mesures restrictives prises en ...

Essonne : les organisateurs d’une rave se font passer pour des documentaristes animaliers

La commune de Vigneux-sur-Seine a accueilli une soirée illégale le 19 septembre dernier. Rusés, les organisateurs ont loué le terrain en affirmant qu'ils étaient là pour tourner un documentaire sur les renards, présents en nombre ...