La manifestation pour la culture considérée comme une “rave party” par G. Darmanin

18/01/2021

Le rassemblement de soutien pour les inculpés de la Maskarade ainsi que contre la loi “Sécurité globale” a connu un succès inespéré dans un grand nombre de villes françaises. L’évènement aurait dégénéré à Paris en “rave-party non déclarée”, selon la préfecture de Police et Gérald Darmanin. Les organisateurs ne sont pas de cet avis.

Une aberration pour les organisateurs

Que ce soit en soutien aux inculpés de la teuf de Lieuron, ou bien pour montrer leur désapprobation vis-à-vis de la loi “Sécurité globale”, les manifestants étaient nombreux samedi : près de 200 000 dans une centaine de villes. Les manifestations se sont plutôt bien déroulées dans l’ensemble, sauf à Paris.

Plusieurs organisateurs ont été verbalisés, et du matériel, en particulier des soundsystems, a été confisqué. Dans un tweet, Gérald Darmanin a affirmé son soutien aux forces de l’ordre en annonçant samedi leur intervention pour empêcher “la tenue d’une rave-party à proximité de la manifestation”. Dans un communiqué partagé sur Facebook, les organisateurs nient cette vision des faits.

« Selon Mr le Préfet, notre musique ne correspondrait pas au style habituel des manifestations. Une décision discriminatoire, mais surtout illégale, de la Préfecture de Paris visant à nous ostraciser en nous parquant hors du cortège sous des prétextes fallacieux », expliquent les organisateurs de la manifestation.

Ils signalent aussi une intervention qu’ils considèrent comme violente, avec “des coups de poings, de pied, de matraques, allègrement distribués” de la part de la police. Les conducteurs des véhicules sonorisés ont été emmenés au commissariat. Ils sont auditionnés aujourd’hui pour “agression sonore”, ce que les organisateurs réfutent car c’est “un délit caractérisé par deux critères qui sont l’intention de nuire et la répétition de l’acte en cause, ce qui n’est évidemment pas le cas ici”.

Écrit par Matthieu Villedey

18/01/2021

Ça vous intéressera sûrement…

[VIDÉO] Une free party découverte sous le périphérique parisien interrompue par la police

C'est dans un local technique situé près du périphérique parisien qu'une soirée a été organisée ce samedi. Transformé en boîte de nuit, le local près de la porte d'Auteuil a pu accueillir une centaine de ...

À voir : la publicité anti-soirées illégales du gouvernement anglais sur fond de drum’n’bass

Face à l’augmentation des soirées illégales et autres rassemblements qui constituent une entrave au confinement, le gouvernement du Royaume-Uni a diffusé hier une courte vidéo dans le cadre d'une campagne de prévention. Composée de vidéos ...

Ils planifient d’organiser une rave party géante pour la St Patrick et font payer 20€ l’entrée

Une rave party est prévue le jour de la Saint Patrick dans les environs de Dublin, en Irlande. L'évènement a été annoncé via un post sur le compte Instagram Paddy's Day Lockdown Rave créé pour ...