post-it covid positive

À Manchester, des soirées sont organisées entre étudiants positifs au Covid-19 uniquement

12/10/2020

Après les Etats-Unis, c’est au tour des étudiants de l’Université de Manchester d’organiser des soirées « Covid Positive » . Effectivement, il ne suffit pas d’être négatif pour pouvoir y participer, mais bien positif au Covid-19.

Faire la teuf entre « malades »



À Manchester, le taux d’incidence des infections chez les 17-21 ans est six fois plus élevé que dans le reste de la ville. On comptabilise aujourd’hui plus de 1 000 cas dans l’université, en plus des milliers contraints à l’isolement. Malgré les efforts du gouvernement pour freiner la propagation du Covid, le nombre d’étudiants contaminés ne cesse de grimper. En effet, les résidences étudiantes sont devenus les foyers les plus importants de la pandémie.

Le Campus Fallowfield de l’université, qui abrite la plus grande concentration d’étudiants de première année, est devenu le plus gros cluster de l’institut. Mais alors que l’université et les responsables du campus s’efforcent de maîtriser la propagation du virus, des « Covid Parties » apparaissent et font état de comportements assez inquiétants.

???? Vidéo d’une soirée étudiante illégale à Manchester en septembre ????

Rien que samedi dernier, un étudiant a fait part au Guardian :

« Il y a quelques jours, une fête a été organisée dans un appartement. Pour pouvoir être invité, il fallait être infecté du Covid-19. C’était comme si c’était leur mesure de santé et de sécurité. »

Cette soirée « Covid Positive » a été interrompue samedi dernier par la police locale, mais aurait pu dégénérer avec la présence de milliers d’étudiants. Et ce n’est pas la première à avoir été organisée! D’autres villes universitaires ont aussi connu des événements étudiants tout à fait interdits comme à Newcastle.

L’université de Manchester condamne fermement ce genre de comportement qui pourrait mettre en danger la vie d’autrui. Mais cela ne semble pas freiner les étudiants dans leur envie de continuer à faire la fête.


©Adam Vaughan/REX

Écrit par noemie dumanois

12/10/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Kevin Crane, le plombier qui chante
En chantant au travail, un plombier décroche un contrat avec un label anglais

En chantant pendant qu'il réparait trois salles de bain, Kevin Crane, un plombier de 49 ans, s'est fait repérer par le patron d'une maison de disque avec laquelle il a signé un contrat. Un "plombier ...

La drogue contenue dans l'urine des festivaliers menace la survie des anguilles au Glastonbury. Crédit : The Macleay Argus
Glastonbury: la drogue contenue dans l’urine des festivaliers menace les anguilles

Des chercheurs britanniques ont découvert que la cocaïne et l'ecstasy contenues dans l'urine des festivaliers du Glastonbury menaçait une espèce rare d'anguilles dans la rivière voisinante.  Il y a anguille sous... l'urine ! Qui aurait cru que consommer ...

Homme qui installe un soundsystem
[VIDEO] Un voisin agacé interrompt un concert de classique avec de la techno

Alors qu'un quatuor à cordes jouait dimanche dernier dans les jardins de l’hôtel particulier De Salons dans la ville de Sint-Niklaas, un voisin du lieu a décidé d'arrêter l'évènement en diffusant du metal et de la ...