Glitterbox fête la première du film Where Love Lives ce soir, ambiance scintillante assurée

18/03/2021

À l’occasion de la sortie du film Where Love Lives, le label Glitterbox organise une soirée de première au Royal Albert Hall avec plusieurs de ses DJs. Entièrement gratuite, elle se déroulera en trois temps et s’organisera autour de la première du film qui célèbre la scène clubbing, sa convivialité et et sa tolérance inconditionnelle à travers des interviews des étoiles de la scène house et disco.

Une histoire d’acceptation et d’expression créative

La soirée de la première de Where Love Lives débutera à 17h ce soir, depuis le mythique Royal Albert Hall. Ce grand amphithéâtre Londonien sera orné de lumières disco et de boules à facette pour l’occasion. Si vous n’êtes pas du coin, pas d’inquiétudes : la salle est fermée au public et la soirée est exclusivement accessible en livestream sur YouTube, ce qui permet de rassembler des DJs du monde entier sans danger.

La “pre-party” aura donc lieu dès 17h, où Melvo Baptiste, Jellybean Benitez et Dimitri From Paris mixeront chacun leur tour. Elle se poursuivra jusqu’à 21h, après quoi se fera la première du film Where Love Lives, qui célèbre la scène clubbing et le pouvoir durable de la musique. Il en retrace l’histoire, et met un point d’honneur au fait que le dancefloor accueille les personnes “en marge de la société“, sans condition. Des titans de la vie nocturne tels que Honey Dijon, Kiddy Smile et Billy Porter livrent dans ce film à la BO de musique club leurs témoignages, ainsi que leurs ressentis sur la scène clubbing à travers des interviews passionnantes.

Enfin, l’after party – qui commencera vers 22h – ponctuera cette soirée découverte en beauté. Elle sera elle aussi streamée et accueillera Natasha Diggs et Fat Tony.

GLITTERBOX_RoyalAlbertHall_JakeDavis_@jakephilipdavis

Photo du tournage du film au Royal Albert Hall © Jake Davis

“Quand quelque chose est aussi puissant, personne ne peut vous l’enlever pour toujours. Nous apprenons, nous grandissons, les temps changent, et maintenant nous sommes là.” explique Billy Porter, interviewé dans le film Where Love Lives.

Un label à l’énergie unique et contagieuse

La soirée s’annonce à l’image des standards de Glitterbox, le sous-label de Defected Records : une atmosphère inclusive, exaltante et euphorique. Et la notion de fête à distance ne leur fait pas peur, puisqu’ils sont su s’adapter et retranscrire numériquement les soirées les plus scintillantes tout au long de la pandémie. Devenus incontournables, leurs festivals virtuels ont été plusieurs fois primés et nominés, notamment par DJ Mag.

Entièrement gratuite, la soirée est ouverte à tous.tes les curieux.ses ou passionné.e.s qui souhaitent découvrir le cœur de la scène clubbing, l’identité culturelle et l’expression de soi… L’accès aux livestream se fera via ces liens.

Écrit par marion watier

18/03/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Photo du Fyre festival en 2017
Les participants du Fyre Festival vont enfin être remboursés, 4 ans après

Après 4 ans de procès, les 277 participants du tristement célèbre Fyre Festival vont (enfin) se faire rembourser. Ce dernier, censé se dérouler en avril 2017, avait fait rêver, mais il n'était en fait qu'une ...

Photo de la manifestation des soundsystems à Montpellier
Montpellier : le nouveau docu ‘Zero Décibel’ met en avant la culture, oubliée de la pandémie

Hugo Billars aka Farfacid et son acolyte Charlie Salmeron, aka Carlito.rec, sont partis à la rencontre des Montpelliérains afin de présenter l’impact de la crise du Covid-19 sur la culture, et particulièrement sur le secteur de ...

Pierre Sormonian rend hommage à la scène lilloise au travers d’une trilogie de documentaires

Initié en 2012, la finalité du projet documentaire de Pierre Sormonian prend aujourd'hui tout son sens. Plus qu'un hommage à Lille désormais, c'est un hommage à la nuit, à la fête et aux artistes que ...