Les français présumés coupables de la refermeture des clubs à Genève

05/08/2020

Vendredi dernier, le canton de Genève a pris la décision de refermer les établissements nocturnes suite à une hausse des contaminations. Pour certains hommes politiques, ce pic est directement lié aux nombreux touristes ou saisonniers français qui ne se font pas dépister.

Sitôt rouvertes, les discothèques referment



Depuis quelques semaines, la Suisse a terminé son déconfinement et a autorisé ses établissements nocturnes à rouvrir leurs portes. Le port du masque n’était pas obligatoire et la jauge maximale de capacité était fixée à 1 000 participants.

Alors qu’un premier foyer de contamination était découvert après une soirée à Zurich, les autorités avaient sérieusement envisagé de refermer les discothèques. Voilà qui est acté puisque Genève vient d’officialiser la fermeture des boites de nuits. Depuis vendredi dernier, tous les établissements ont dû fermer leur portes. Le pourcentage des contaminations a grandement augmenté et la plupart d’entre elles « sont liées à des soirées en discothèques », selon Le Point.

Photo de Genève

Genève

« Nous rentrons à nouveau dans une situation critique » a annoncé Antonio Hodgers, le président du conseil d’Etat genevois. Selon un ministre suisse, la majeure partie des contaminations est liée aux nombreux français frontaliers se rendant à Genève.

« Des gens venant de France ont des emplois provisoires pendant l’été dans les milieux festifs et de la restauration. Le fait de se faire tester au moindre symptôme n’est donc pas très motivant pour eux. Quand on a un contrat de deux mois, il est évident que si on est testé positif et mis en quarantaine, on perd son emploi. » déclare Mauro Poggia.

Après que de nombreuses personnes se soient insurgées, l’homme politique a tempéré ses propos en affirmant qu’il ne voulait pas stigmatiser les français.

Le sort des établissements nocturnes genevois sera fixé dès le 23 août prochain. Pour le moment, le canton de Genève est le seul à avoir refermé ses discothèques.

Le Baroque Genève

Le Baroque Genève




Cover : © Gabriel Asper

 

Écrit par Nour Mbaye

05/08/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Covid-19 : les boites de nuit d’Espagne et d’Italie referment leurs portes

Depuis la semaine dernière, l'Italie et l'Espagne ont à nouveau fermé leurs établissements nocturnes face à une recrudescence des contaminations. Les deux pays craignaient notamment une hausse des contaminations à l'occasion du week-end du 15 ...

photo du rex club
50 millions d’euros viennent d’être débloqués pour aider les discothèques

Le gouvernement a annoncé le 24 juillet dernier la création d'un plan de sauvetage des établissements nocturnes festifs. Les loyers et factures des discothèques vont être pris en charge par l’État jusqu’à 15 000 euros ...

Berlin : une aide de 80 000€ par club et salle de spectacle vient d’être débloquée

Face à la fermeture prolongée des clubs et salles de spectacles de la ville, les autorités berlinoises ont offert une aide d'environ 80 000 euros à chaque établissement. La mesure est encore en cours, et ...