300 festivaliers coincés en quarantaine sur une plage paradisiaque au Panama

par Hugo Audoyer

Alors que l’épidémie du Coronavirus s’étend dans le monde entier, 300 ravers du monde entier se sont retrouvés coincés sur le site du  Tribal Gathering festival, au Panama

Un festival qui se prolonge…

Le festival Tribal Gathering a eu lieu du 29 février au 15 mars 2020. L’organisation a annoncé il y a deux jours qu’un certain nombre de festivaliers sont obligés de rester sur place pendant une période prolongée suite a la pandémie du Coronavirus. Même si aucun festivalier n’est contaminé, le Ministre de la Santé panaméen a ordonné à toutes les personnes qui sont entrées au Panama au cours des 14 derniers jours de rester sur place.

Dans une déclaration sur Instagram, Tribal Gathering nous informe que : « Le gouvernement et les responsables de la santé ont décidé de revenir au mandat initial, et d’autoriser tous les ressortissants qui sont entrés au Panama il y a plus de 14 jours à quitter les lieux ». Les festivaliers doivent donc rester sur le site en quarantaine, jusqu’à ce qu’ils atteignent la période de 14 jours.

https://www.instagram.com/p/B90JSlWhTpn/?utm_source=ig_embed

Après que le Président du Panama ait déclaré une urgence nationale en raison de la pandémie, le Ministre de la Santé a pris la mesure d’ordonner à tous les invités du festival de rester sur le site jusqu’au 23 mars minimum.

L’organisation a également ajouté qu’ils « respectaient tous les ordres et recommandations du ministre de la Santé, car la santé et la sécurité de nos invités et de l’équipage restent notre priorité absolue ».  On peut constater ci-dessous qu’ils ne sont pas à plaindre !

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés