Coronavirus: la France interdit les les rassemblements de plus de 1 000 personnes

09/03/2020

Après les interdictions de rassemblement de plus de 5 000 personnes en milieux confinés, le gouvernement annonce le passage à 1 000 personnes suite à l’évolution du Coronavirus. Des dérogations peuvent toutefois être demandées, mais dans quel cas ? 

Des secteurs mis en dangers

Ce dimanche 8 mars 2020, un conseil de défense consacré à l’épidémie s’est tenu à l’Elysée pour débattre sur l’évolution du coronavirus. Un bilan a été annoncé : « la France se trouve toujours en stade 2 et compte 1 126 cas de contamination et 19 décès ». Suite à l’évolution de la maladie, l’interdiction des rassemblements est passée de 5 000 à 1 000 personnes, sauf en cas de dérogation. Un arrêté publié le samedi 7 mars 2020 avait ramené la durée d’interdiction jusqu’au 15 avril 2020, à la place du 31 mai 2020 initialement prévu. Le ministre n’a pas précisé ce dimanche les modalités de cette interdiction renforcée.

A ce jour, le virus a franchi les 100 000 personnes infectées, avec plus de 3 700 morts dans 99 pays du monde entier.

Face à la situation, la plupart des événements ont été annulés ou reportés, même si certains refusent d’annuler. Suite à cela, certains secteurs tels que l’évènementiel sont durement touchés. La filière évoque aujourd’hui 335 000 emplois menacés et des centaines de fermetures d’entreprises. Pour soutenir le secteur, une campagne mondiale à été créée par UFI (The Global Association of the Exhibition Industry) et SISO (Society of Independent Show Organisers) se nommant : “This show is open”. Cette initiative agit en faveur des événements qui peuvent se poursuivre malgré la situation. Les deux associations tentent de stimuler le milieu malgré le virus et d’assurer un avenir pour l’ensemble de l’industrie lors de cette mauvaise période.

Autorisation des évènements utile à la nation

Pour freiner la propagation du virus, le ministre de la Santé Olivier Véran, a annoncé de nouvelles décisions. À l’échelle nationale, tous les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont interdits qu’ils soient en extérieur ou en intérieur. Les rencontres sportives en milieu ouvert sont aussi concernées, sauf si la rencontre se fait à huis clos. Des dérogations à la nouvelle interdiction sont toutefois possibles : « Les préfets, les ministères feront remonter une liste d’événements considérés comme utiles à la vie de la nation », a déclaré Olivier Véran, en précisant que « les manifestations en feront partie, tout comme les concours ou encore le recours aux transports en commun ».

De nombreux clubs pourraient voir leurs portes se fermer temporairement, et des événements se verront obligatoirement annulés ou reportés suite à l’évolution négative du Coronavirus.

Écrit par garance galivel

09/03/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Le Périph à La Villette
Périph’ : un nouveau club en plein air de 3.500 m² ouvre sous le périphérique parisien

Périph', le plus grand open air couvert de Paris vient d'ouvrir ses portes pour 10 dates exceptionnelles avec AMS Booking à La Villette. La programmation oscille entre musiques actuelles, urbaines et électro, artistes locaux et ...

Klaus Waldeck
Klaus Waldeck : le fondateur de l’électro-swing dévoile une compile pour fêter les 20 ans de son label

Le pionnier de l'électro-swing Klaus Waldeck sort une compilation de cinq mini-albums pour fêter les 20 ans d'existence de son label "Dope Noir" . Le coffret permet à la fois de redécouvrir des grands classiques ...

Greg Korra en studio
Greg Korra : l’artiste de techno mélodique emblématique du sud de la France dévoile 2 titres

Le producteur multitâches Greg Korra présente ses deux nouveaux singles: I Won't Stop et Far Away. De vraies balades entre melodic house et dance music qu'il sort sur son label Impulz-Lab. Greg Korra, l'artiste indépendant ...