Coronavirus : les artistes et DJ se confient face à leurs annulations massives

par garance galivel

Depuis début décembre 2019, la pandémie du Coronavirus ne fait que se propager dans le monde entier. Plus de 134 000 cas cumulés sont aujourd’hui confirmés. Suite à ça, plusieurs pays sont mis en quarantaines et la plupart des évènements sont annulés ou reportés. VTSS, Rebekah, Anetha, Axel Picodot, Nico Moreno et l’italien Acid Division ont accepté de nous en dire plus sur leur situation de crise.  

Une première dans l’histoire mondiale

La plupart des événements sont, suite à ces mesures, annulés ou reportés. Une vague de festivals ou clubs tels que : Tomorrowland Winter, E-Wax, le Berghain, Coachella, et plein d’autres ont été annulés, reportés ou fermés jusqu’à nouvel ordre.

Il n’y a pas que les promoteurs qui se retrouvent dans une situation de crise. Les DJ devant jouer à ces événements se trouvent aujourd’hui sans dates, dans des situations tout aussi critiques que les organisateurs. Suite à ça, les artistes se confient pour témoigner de leur situation.

“On sera de retour pour danser quand la crise sera passée”

Les artistes se retrouvent, pour la plupart, dans des situations inconnues avec un trou dans leur agenda qui se voit irremplaçable pour le moment.

Pour le français Nico Moreno, c’est une tournée d’une semaine en Colombie qui tombe à l’eau. “Je me prépare au pire avec mon agent pour la suite.” dit-il. Le jeune artiste avait pour projet d’ici fin du mois de mars, de se consacrer entièrement à la musique. “Malheureusement, suite à ce virus je suis dans l’obligation de re signer un contrat pour le mois d’avril, afin d’assurer mes arrières financièrement. Quand du jour au lendemain on passe de 7 à 12 prestations par mois, et subitement à 0, il faut savoir réagir vite !” Par chance, la plupart de ses dates se voient pour le moment reportées au mois de juillet ou novembre, ce qui n’est pas le cas de tous.

Pour le DJ et producteur Axel Picodot, la situation est aussi compliquée. C’était, comme pour Nico Moreno, une période importante où il décidait de passer au statut d’intermittent du spectacle. Un statut avantageux pour les artistes, leur assurant un salaire mensuel, une couverture sociale et les faisant cotiser pour leur retraite. Pour accéder à ce statut, il faut 43 cachets en une année (507 heures au total). Face à l’annulation de ses dates, cela devient compliqué d’atteindre le nombre d’heures demandées. Pour lui : “c’est un moment difficile pour tous les acteurs de l’événementiel, il faut se soutenir mutuellement. Chaque annulation sera bien évidemment 100% remboursée aux promoteurs, j’espère que malgré la difficulté nous passerons tous à travers cette crise et reviendrons encore plus forts.” Anetha, elle, étant déjà intermittente du spectacle, pense “pouvoir s’en sortir“, grâce à son statut. Mais “ayant des frais assez conséquents engagés au niveau de mon label” cela restera compliqué. “Pour le moment, c’est trop flou” , nous confie l’artiste. “On ne sait pas si les dates vont être possible de rebooker dans mon cas, car j’ai un calendrier déjà rempli jusqu’à la fin de l’année.

VTSS, elle, a déjà trois dates annulées rien que ce week-end, “une à Saule (Berghain), et maintenant le gouvernement hollandais interdit les rassemblements de plus de 100 personnes”. Suite aux nouvelles mesures, elle remet en doute sa prochaine tournée de 2 semaines en Asie. Malgré la déception de ses fans, la DJ met un point d’honneur à la sécurité de tous, et ne souhaite pas mettre la santé de ses fans ni la sienne en danger. Pour elle, ces annulations engendrent automatiquement le remboursement aux organisateurs. Mais est-ce à cause du contrat ou par soutien ? “Pour moi, c’est quelque chose de tout à fait normal que de soutenir les organisateurs, c’est surtout par courtoisie.” dit-elle. “La plupart des artistes vont dans ce sens.” C’est ce que nous affirme la talentueuse Rebekah. Pour elle, le plus important est “que chacun soit en sécurité et en bonne santé.” D’après la DJ, ce n’est pas quelque chose qu’il faut “prendre à la légère” et “l‘annulation de gros évènements va peut-être ralentir les contagions. Les décisions sont totalement logiques et je les respecte. On sera de retour pour danser quand la crise sera passée.

VTSS devant le Berghain

D’après l’italien, Acid Division, le mois d’avril et le mois de mai vont aussi être affectés par cette pandémie. Mais “heureusement, j’ai eu une bonne prémonition sur la situation et j’ai tout arrêté au bon moment. Pour le moment, tout est juste gelé niveau financier” , nous dévoile l’artiste. Nous ne nous savons pas exactement combien de mois cela va durer, mais “nous devrons certainement prendre le temps de repenser notre mode de vie.

Comme n’importe quelle situation, on en tirera forcément quelque chose de constructif”

Ce confinement permettra à certains d’avancer sur différents projets, ou de prendre du repos comme Anetha nous témoigne. Elle passera son temps libre à se consacrer à la production et nous dit-elle, “me reposer un peu me fera le plus grand bien. Avoir du temps libre permet d’être plus créatif.” Nico Moreno, lui, en profitera pour “se consacrer pleinement à mon nouvel EP et beaucoup de projets” lors de cette période. Acid Divison, travaillera quant à lui sur un set live. Il ajoute que “cette sorte d’atmosphère étrange de pandémie m’a poussé vers la synthwave et la dark techno plus que jamais. Il faut ajouter qu’il est aussi compliqué de rester concentré et de travailler dans un tel contexte.” Pour l’artiste, “tout cela a un impact psychologique” ,  qu’il soit négatif ou positif.

Axel Picodot, lui, se penchera sur des nouveaux EP et sur son label, Black/Plague. Il recherche cet impact positif dans ce passage compliqué et “comme n’importes quelles situations, on en tirera forcément quelque chose de constructif”. Rebekah, elle, s’est plongée sur son 2ème album. “La sortie est prévue en septembre.” Elle prépare “un live stream pour mes fans, particulièrement pour les Italiens qui sont confinés chez eux. Grâce à cela, nous pourrons continuer de partager la musique et rester branchés. Maintenant nous sommes ensemble là dedans et nous devons penser aux autres aussi.”

https://www.facebook.com/rebekah.music.page/videos/2585736378378041/?t=0

 

 

 

Rédacteurs : Garance Galivel et Alexis Carer

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés