Femme qui chante sous la douche. Crédit : iStock/stock_colors

Vous chantez faux? La science a besoin de vous pour une étude rémunérée

15/04/2021

À Lyon, des chercheurs du Centre de Recherche en Neurosciences recherchent des volontaires pour faire avancer leurs travaux sur la perception musicale. Ils souhaitent mieux comprendre ce qui amène les gens à « chanter faux ».

Une étude musicale insolite

Pour mieux comprendre ce qui se joue dans le cerveau lorsque l’on entend de la musique, des scientifiques lyonnais vont lancer deux études visant à tester sur des personnes chantant faux un entraînement particulier, censé améliorer leur perception de la musique. Grosso modo, ils cherchent à comprendre pourquoi certains ont l’oreille musicale et d’autres… chantent comme un pied.

« Pour certains, reconnaître une chanson familière sans les paroles est compliqué, voire impossible. Ils peuvent avoir du mal à mémoriser des mélodies, ne vont pas non plus se rendre compte lorsqu’ils chantent faux, ou lorsque quelqu’un chante faux », explique Caliani Hoarau, étudiante en master 2 de neurosciences et neurosphychologie.

Personne qui chante

Personne qui chante

La première étude, planifiée sur un an, doit permettre de tester sur des sujets souffrant d’un déficit en la matière un programme d’entraînement musical mis au point par les chercheurs qualifiés. La seconde étude, d’une durée de 2h30 et réalisée sur ordinateur ou tablette tactile, a pour objectif de valider toute une série de tests auditifs permettant aujourd’hui d’évaluer la perception de la musique.

Pour participer à l’une des études, les volontaires doivent au préalable réaliser un test de 10 minutes sur la plateforme dédiée. Oh, et on ne vous a pas dit…ces études sont rémunérées !

Grâce à ces travaux, les chercheurs lyonnais espèrent avoir une meilleure connaissance des déficits de la perception musicale et parvenir à les améliorer avec un entraînement. Les résultats ne seront pas connus avant au moins 1 an et demi, mais ils s’annoncent prometteurs. En effet, les conclusions pourraient s’avérer essentielles pour les patients atteints de troubles auditifs importants.

 


Crédit cover : iStock/stock_colors

Écrit par Esther Costes

15/04/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Patrouille de police au Grass is Greener music festival. Crédit: Luke Mortimer
La présence policière dans les festivals augmenterait les risques d’overdose, selon une étude

En interrogeant les participants de six festivals de Nouvelle-Galles du Sud, des chercheurs australiens ont mis en exerce le lien flagrant entre présence policière et consommation de drogue à haut risque.   Doubler ses doses avant ...

Festival test "Back To Live" aux Pays-Bas en mars 2021. Crédit : ANP
Résultats des festivals-test aux Pays-Bas : pas plus de risques que de rester chez soi

Les résultats des évènements-pilotes néerlandais sont prometteurs. Fieldlab Event, l'organisme à l'origine de ces tests, annonce que les risques de contamination sont très faibles et que les grands rassemblements (festivals, concerts) peuvent revenir en toute ...

Concert-test à Liverpool qui n'a décelé aucun foyer de contamination
Concert-test de 6000 personnes à Liverpool : aucun cluster trouvé selon le gouvernement

Les résultats des programmes de recherche britannique en matière d'évènements test sont tombés : les gros évènements ne présenteraient pas un risque plus élevé que d'autres activités quotidienne, à condition de respecter un protocole sanitaire ...