Le cannabis est officiellement considéré par l’ONU pour ses bienfaits thérapeutiques

par Iona Lebarbier

Dans un communiqué de presse, la Commission des stupéfiants des Nations Unies (CND) a annoncé avoir reclassifié “le cannabis et la résine de cannabis” et reconnaît ses bienfaits médicinales. Son utilisation thérapeutique est donc maintenant autorisée aux yeux de la législation internationale. 

Vers la légalisation?

Jusqu’à présent, le cannabis figurait dans le Tableau IV de la Convention unique sur les stupéfiants de 1961 de l’ONU. Les drogues les plus dangereuses, comme l’héroïne et le fentanyl, y sont incluses. Ce qui fait de ce tableau le plus restrictif de tous.

Mais après vote de la CND, “le cannabis et la résine de cannabis” sont déclassés au Tableau I des stupéfiants. Concrètement, il est donc maintenant autorisé d’utiliser cette plante pour ses vertus thérapeutiques, notamment dans des médicaments. Une décision qui fait suite à des recommandations datant de 2019 de l’OMS qui, à l’appui d’études scientifiques, avait démontré ses bienfaits médicales.

Il faut toutefois nuancer cette victoire : seulement 27 pays ont voté pour cette reclassification face à 25 pays contre et 1 abstention (source : Vice). De plus, les autres recommandations de l’OMS – dont celle de ne plus considérer le CBD comme un stupéfiant – ont été rejetées. La Cour Européenne avait pourtant reconnu son inoffensivité il y a quelques jours.

Les débats qui entourent la légalisation du cannabis continuent donc de diviser.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés