Le cannabis est officiellement considéré par l’ONU pour ses bienfaits thérapeutiques

04/12/2020

Dans un communiqué de presse datant du 2 décembre, la Commission des stupéfiants des Nations Unies (CND) a annoncé avoir reclassifié “le cannabis et la résine de cannabis” et reconnaît ses bienfaits médicinales. Son utilisation thérapeutique est donc maintenant autorisée aux yeux de la législation internationale. 

Vers la légalisation?

Jusqu’à présent, le cannabis figurait dans le Tableau IV de la Convention unique sur les stupéfiants de 1961 de l’ONU. Les drogues les plus dangereuses, comme l’héroïne et le fentanyl, y sont incluses. Ce qui fait de ce tableau le plus restrictif de tous.

Mais après vote de la CND, “le cannabis et la résine de cannabis” sont déclassés au Tableau I des stupéfiants. Concrètement, il est donc maintenant autorisé d’utiliser cette plante pour ses vertus thérapeutiques, notamment dans des médicaments. Une décision qui fait suite à des recommandations datant de 2019 de l’OMS qui, à l’appui d’études scientifiques, avait démontré ses bienfaits médicales.

Il faut toutefois nuancer cette victoire : seulement 27 pays ont voté pour cette reclassification face à 25 pays contre et 1 abstention (source : Vice). De plus, les autres recommandations de l’OMS – dont celle de ne plus considérer le CBD comme un stupéfiant – ont été rejetées. La Cour Européenne avait pourtant reconnu son inoffensivité il y a quelques jours.

Les débats qui entourent la légalisation du cannabis continuent donc de diviser.

Écrit par Iona Lebarbier

04/12/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Plants de cannabis en plein air au Maroc. Crédit : Abdeljalil Bounhar/AP/SIPA
Maroc : le cannabis thérapeutique est désormais autorisé dans le pays

Suite à un vote à l'unanimité, le Maroc, l'un des plus gros producteurs mondial de cannabis, a désormais autorisé son l'usage thérapeutique du chanvre. L'usage récréatif restera cependant interdit. Les producteurs ravis Mercredi, les députés ...

Photo de CBD et d'huile de CBD. Crédit Dylan Meiffret
La vente et consommation de CBD bientôt interdite en France

En France, une nouvelle législation a été adoptée : vendre et acheter du CBD à fumer -sous forme de fleurs- sera bientôt interdit, au même titre que le cannabis. Il sera néanmoins possible d'acheter des ...

Pascal Labiche propose des fleurs, des huiles ou des tisanes à base de CBD, Fabien Paillot
Royan : un fleuriste vend du CBD, il écope de 20 000€ d’amende et de 6 mois de prison

Un coupe de fleuriste s'est vu infliger une lourde peine pour avoir commercialisé du CBD : 10 000€ d'amende chacun, et une peine de prison avec sursis pour le mari. Du jamais vu... "C'est incompréhensible ...