[Bretagne] Ils organisent une soirée à 15 et dépassent les 150 décibels

par Nour Mbaye

À la mi-juin, un jeune trentenaire a organisé une soirée dans le manoir de son père. Cependant, l’individu résidant près d’un Ehpad a mis autant de décibels que ceux atteints par un avion au décollage. 

Une quinzaine d’amis pour une centaine de décibels

Vendredi 12 juin, un manoir situé à Cléden-Cap-Sizun a été le théâtre d’une rave privée insolite. Le fils du propriétaire a décidé d’y organiser une soirée de trois jours non-stop et y a invité pour l’occasion une quinzaine d’amis. Le jeune fêtard avait installé des caissons dans son jardin et a diffusé de la techno tout au long de la nuit.

Le niveau de décibels a été relevé entre 138 et 160 (selon Le Télégramme), à savoir encore plus bruyant qu’un avion au décollage. Malheureusement, le manoir se situe à 230 mètres d’un Ehpad ainsi qu’à 700 mètres du centre du village. Des habitants agacés ont contacté les forces de l’ordre dès le lendemain matin à 6h, après avoir passé une nuit blanche.

Photo de Cléden-Cap-Sizun

Photo de Cap-Sizun

Un gendarme placé en quatorzaine après un crachat

En arrivant sur place, les vitres du véhicule des gendarmes tremblaient tant le son était fort. Lorsqu’ils ont rencontré l’organisateur de la soirée, ce dernier a catégoriquement refusé de baisser le son et l’a même augmenté quand les militaires ont quitté les lieux.

Les forces de l’ordre sont revenues plus tard dans la matinée et ont interpellé le propriétaire ainsi qu’une de ses amies, qui aurait craché sur un des gendarmes. Les deux fêtards ont immédiatement été placés en garde à vue et le militaire ayant reçu le crachat a du être mis en quatorzaine.



Ils ont été présentés le surlendemain devant le parquet de Quimper et placés sous contrôle judiciaire. L’organisateur a été jugé pour “trouble à la tranquillité par agression sonore” tandis que son amie l’a été pour “outrage sur une personne dépositaire de l’autorité publique et de violences aggravées” .

Si cette soirée n’a pas ravi les habitants du village, cela devrait tout de même être un nouveau sujet de conversation.


Article source.

Les images utilisées dans cet article ne sont pas issues des faits.

 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés