“Alerte Rouge” : les professionnels de l’événementiel français appellent à l’aide

15/09/2020

Depuis le mois de mars, les professionnels de l’événementiel n’ont pas repris leur activité normalement. Du 14 au 18 septembre, l’opération “Alerte Rouge” est lancée un peu partout en France. Son but? Sensibiliser et faire réagir le gouvernement.

“Nous demandons un plan de soutien massif”



Théâtres, clubs, salles de concerts, techniciens ou encore artistes… Nombreux sont ceux qui ont répondu à l’appel de l’opération rouge lancée cette semaine. Depuis des mois, ils n’ont plus (ou peu) d’activité suite à la pandémie de Covid-19, et à la complexité d’organiser des événements.

En illuminant les endroits concernés en rouge, ils espèrent pouvoir sensibiliser le public à leur détresse, mais surtout espèrent une réaction de la part du gouvernement. C’est le cas notamment du Palais des Congrès de Tours, ou encore du Warehouse de Nantes.

Participant à l’opération, le Synpase s’exprime face à leur situation floue, comme tous les acteurs du secteur :

“Le monde est frappé depuis le début de l’année par une crise sanitaire sans précédent, à laquelle s’ajoute une catastrophe économique d’une ampleur que nul n’aurait pu imaginer. On demande la mise en place d’un plan de soutien spécifique indispensable à destination de nos entreprises afin de compenser les colossales pertes d’exploitation subies et à venir.”

Pour illustrer les faits, la société de location parisienne Regietek a tourné et diffusé une vidéo récapitulant les faits. Ils appellent à partager massivement cette dernière :



Écrit par Hugo Audoyer

15/09/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Aucune date de réouverture des lieux culturels n’est pour l’instant envisagée

Depuis plusieurs mois, l'échéance de réouverture des lieux culturels était fixée au 20 janvier. Cela était cependant prévu uniquement si un seuil de malades de la Covid-19 n'était pas dépassé. L'objectif n'étant pas atteint, la ...

Bordeaux : une nouvelle manifestation pour la culture est organisée ce samedi

Samedi dernier, des marches ont eu lieu un peu partout en France pour soutenir les inculpés de la rave du Nouvel An, exiger le retrait de la loi "Sécurité globale" et soutenir le monde la ...

« On ne croise pas les doigts, on serre les fesses » : la lettre ouverte du Hellfest à Roselyne Bachelot

Le festival Hellfest a adressé il y a deux jours une lettre ouverte à la ministre de la Culture Roselyne Bachelot. L'organisation y fait part notamment de son besoin urgent de ne pas être dans ...