VISAGES, c’est le projet du moment au sein de la scène Drum & Bass française, et si tu es passé à côté, c’est le moment de rattraper ton retard ! Composé de quatre artistes de l’hexagone (Ak:hash, Dask, Euk et Midn8runner), le quatuor a parfaitement choisi son heure ; un premier EP – Point Of View – sur l’émergeant Impact Music, une promotion impeccable – on les retrouve sur un épisode de Noisia Radio ainsi qu’un podcast des nouvelles coqueluches deep QZB, mais aussi une première sur Drum & Bass Arena – et surtout une qualité de production impressionnante et ô combien rafraichissante : le game n’a qu’à bien se tenir !

 

 

“POINT OF VIEW”

Morceau éponyme et coup de cœur absolu, « Point Of View », ouvre le bal avec brio. L’intro est aérienne à souhait, et ouvre très rapidement sur des accords Dub Techno chargés en reverb et sur une ligne percussive entraînante. Un plongeon au cœur d’une vibe spacieuse, lumineuse, parfaitement accompagnée par les quelques touches de vocals féminines, de percussions plus organiques. Le drop se termine sur un passage halftime relativement discret pour un bridge aéré et minimaliste (à l’image du morceau lui-même), et laisse place à un second drop, plus doux mais plus percussif. Le sub est fluide, sinueux, léger sans être trop distant ; un ensemble extrêmement agréable pout un morceau plein d’inspiration et de maturité. Une ouverture très réussie qui ne peut que donner envie d’écouter le reste.Nda : Comme l’a très bien dit un super article d’Octobre 2015 sur Thump, le Dub Techno, c’est l’humanité et la chaleur du dub alliées à la précision mécanique et froide de la techno, et personnellement, quand tu me mets ça sur fond de DnB, c’est love react instant.

 

“DAMAS”

 

« Damas » et son intro envoûtante pleine de vocals étouffées ont su séduire le public Drum & Bass à l’international en un rien de temps. Si on devait lui chercher des influences, on serait quelque part entre Halogenix, Flexout records et Massive Attack ; ainsi, dès les premières sonorités, le morceau impose une ambiance toute particulière. On y retrouve quelque chose de mystérieux, à la limite du mystique. Une ambiance contenue, froide, très minimaliste, qui est tout à l’honneur du morceau. Les percussions, de la même manière, marquent le temps sans jamais devenir trop incisives, et ce sont d’ailleurs elles qui seront mises en avant au second drop avec un passage halftime subtilement déstructuré. Le sub, quant à lui, puise dans les abysses. Il pulse lentement, sûrement, et adopte l’attitude « pesante » qui donne tout son caractère à ce petit bijou.

 

“REMOVER”

 

On retrouve l’environnement sombre et mystique de « Damas », mais sur un morceau bien plus agressif et rapide ; et c’est certainement celui-ci que l’on retrouvera le plus en club. La boucle mélodique, presque frénétique, se promène sinueusement entre les kicks et les snares très secs et la ligne de basse écrasante. Le cor lointain ainsi que l’esthétique roller sec et envoûtant rappellent parfois certains éléments du très hypnotique Repentance (Mefjus & Insideinfo – 2014). Somme toute, un morceau très narratif qui évoque une atmosphère à mi-chemin entre la science-fiction ou de grandes étendues désertiques orientales (nda : C’est une image certes très subjective, mais j’étais quelque part entre Halo et Prince of Persia remixés à la sauce deep roller) ; une conclusion à l’EP qui laisse à bout de souffle !

 

En bref,  c’est un très, très bon EP, qui raconte quelque chose, qui présente une identité forte et talentueuse, et qui à coup sûr est partie pour une superbe aventure. En trois mots, Big F*cking Up !!

Pour choper l’EP, ça se passe ici : https://impactmusicdnb.bandcamp.com/album/visages-point-of-view-ep

PS : Si vous voulez en entendre un peu plus : voici leur dernier mix 😉

 

VISAGES :

Facebook : https://www.facebook.com/visagesmusic/
Soundcloud : https://soundcloud.com/visagesmusic

IMPACT MUSIC :

Facebook : https://www.facebook.com/impactmusicdnb/
Soundcloud : https://soundcloud.com/impactmusicdnb

 

Commentaires