Après une dernière édition réussie il y a tout juste 1 mois, avec notamment Ben Klock qui avait enflammé le Bikini pour 3h de set, c’est un tout autre rendez-vous qui attend le public toulousain à la fin de la semaine.

La Factory revient une 14ème fois à Toulouse avec une affiche axée davantage techno industrielle en invitant le Monticule Festival dans sa tournée européenne.

Truss et Vril sont ces nouvelles figures montantes d’un genre de techno qui tend à s’étendre avec des aficionados de plus en plus nombreux tant les rythmes sombres, perçants, et puissants de la techno indus vous invitent à la distorsion jusqu’à ce que le dernier kick retentisse.

Commençons par la présentation des artistes qui se partageront la scène. Truss nous vient tout droit de Londres. Il est produit sur le label Poly Kicks et signe aussi sur un label de référence Perc Trax, où il partage souvent les platines aux côtés de ce colosse, Perc, comme au 404 festival, au Soenda Festival ou encore à l’Awakenings. Il produit une techno industrielle lourde, acidulée et très énergique. Attention, ça va cogner !

Le berlinois Vril, signé sur les labels Giegling et Dystopian, mélange quant à lui une techno indus avec des sonorités deep/minimale à travers des lives qu’il mène du début à la fin à la perfection à l’aide de ses machines. On notera sans retenue que son live a été élu 10ème meilleur live 2016 par Resident Advisor. On vous laisse en juger par vous-même sur sa performance au Melt Festival, mais on vous conseille tout de même de venir assister à ça de plus près samedi, histoire de voir si vos oreilles s’en souviennent le lendemain 😉 .

Puisque créer un plateau de qualité c’est aussi faire une place à un artiste francophone – qui plus est de qualité –  représentant du mouvement, on nomme Voiski ! C’est un producteur et acteur à multi-facettes méritant de la scène techno qui compte aujourd’hui plusieurs projets à son actif dont Kartei, Unforeseen Allia, puis son projet en solo Voiski ; il est également le fondateur du label Silicate Musique et l’actuel directeur artistique de Dement3d.

A travers son live machine on dénote une techno plutôt futuriste. Voici un aperçu à l’occasion d’un de ses lives à Nuit Sonores sur l’édition 2015 :

 

Yannic Bartel du Monticule Soundsystem assurera le warm-up, soyez à l’heure, ouverture des portes : 23 h !

 

ÉVÉNEMENT

JEU CONCOURS : 3×1 places à gagner

Commentaires