La saison des open air est officiellement lancée ! L’équipe de Diazprod Event est de retour avec la 4ème saison des Jardins Sonores au port de l’Embouchure. Le samedi 27 avril, l’open air vous accueille gratuitement pour plus de 8h de son de 15h à 00h !

Une 4ème saison attendue

Diazprod organise des événements sur Toulouse, Bordeaux et à l’étranger depuis presque 10 ans. Les Jardins Sonores ont été créés dans une optique de rendre la musique accessible à tous. C’est pour cela que l’équipe accueille régulièrement de multiples collectifs et asso locales mais aussi des artistes émergents. Cet esprit d’ouverture rend chacun des open air uniques et conviviaux. Cette édition 2019 des Jardins Sonores est la première de la saison, mais plusieurs autres dates sont en préparation. À suivre !

Avec une belle programmation, des stands de nourriture, un bar cool price et une entrée gratuite, pas d’hésitation pour venir (re)découvrir les Jardins Sonores.

8h de son électronique et acoustique

Pour cette quatrième saison, de belles surprises sont au programme. Comme à son habitude, l’équipe de Diazprod met l’accent sur la diversité dans ses événements. Ainsi, à chaque édition se mêlent artistes internationaux, nationaux et la programmation mélange live acoustique et électronique pour une expérience hors du commun.

Les Jardins Sonores

La programmation de cette saison 2019 démarre avec le producteur bulgare Pavel Petrov, reconnu internationalement pour ses propres créations ainsi que pour ses remix. C’est ensuite le belge DkA qui fait son grand retour aux Jardins Sonores. Particulièrement proche de l’asso, le producteur s’inspire tant du hip-hop que de la funk, de la techno à la house. La scène locale sera représentée par Wallm, spécialiste du groove, Double G et sa deep dub house rythmée et chaleureuse. MixMindMind se chargera d’un warm up éclectique. Pour finir, côté live acoustique des artistes locaux se produiront, en totale improvisation. On peut donc s’attendre à de belles découvertes sur un système son de qualité !

Événement ici

Commentaires