Les soirées Tapage Nocturne n’ont pas fini de nous faire vibrer. A l’occasion de la tournée promotionnelle de leur nouvel album FUGITIVE FUTURE, les SP23, aussi connus sous le nom de Spiral Tribe, viendront vous faire taper du pied le 26 avril dans la mythique salle de concerts de la ville rose. On vous prévient, ça va trembler.

Un seul mot d’ordre : le kick

Tout commence un soir de mai 2014. L’équipe Tapage Nocturne réunit des têtes d’affiches du genre hard music dans un lieu mythique de la cité phocéenne : le Dock des Suds. S’ensuit un succès retentissant, et de programmation en programmation, les Tapage Nocturne Party deviennent une référence incontournable pour tout amateur de kick bien lourd qui se respecte. Ces soirées, organisées en club, se veulent plus accessibles que la free party classique, souvent excentrée de la ville. L’objectif ? Démocratiser des genres musicaux souvent peu connus, tout en rassemblant une communauté en recherche de sensations fortes. La machine à claques auditives est lancée.

Line-up assourdissant, ambiance soundsystem

Originaires du Royaume-Uni, les Spiral Tribe s’imposent comme les messagers de la culture free party en France, notamment à travers les teknivals. Instigateurs d’un mouvement dont beaucoup s’inspireront chez nous, ils n’ont cessé de prêcher la bonne parole en se produisant à travers le monde. Aujourd’hui, les SP23 reviennent en force, prêts à opérer une véritable déflagration sonore à chaque représentation ! Le Bikini ne fera pas exception à la règle, et vibrera sous les lives de Crystal Distortion, 69db et Ixindamix. Jeff23 et Mickey Meltdown seront aussi de la partie avec des DJ sets dévastateurs. Enfin, Mark Angelo sera aux commandes pour un show light qui en mettra plein les yeux à tous. Vous l’aurez compris, cette soirée a tout pour séduire les amoureux de la basse.

Event ici

♣ Jeu concours ♣

On vous fait gagner 2×1 places pour la soirée.

Pour participer au jeu concours:

⇒ like, partage (en public) et tague tes potes de soirée sur ce lien

⇒ inscris ton nom et prénom en commentaire ci dessous (⇓)

Rédacteur : Olivier Ghezal