Ricardo Villalobos, Loco Dice, Oxia ou Marco Carola rejoignent le plateau du SXM Festival

14/01/2020

Du 11 au 15 mars, le Festival SXM revient pour sa cinquième édition dans les Caraïbes sur l’île de Saint Martin. Festival connu pour ses décors paradisiaques, il vient d’annoncer sa deuxième vague d’artistes.

5 jours de paradis

L’aspect paradisiaque de l’île St Martin est, en plus de sa programmation, un bon leitmotiv pour prendre sa place pour ce festival. Les organisateurs offrent à leurs festivaliers un luxe qui en ferait languir plus d’un ! Au menu, un séjour idyllique coupé du reste du monde, là où nos problèmes se résument à choisir quel cocktail boire.

Le SXM a également choisi de profiter de sa notoriété pour sensibiliser son public à l’écologie. Tous les festivaliers seront invités à participer au nettoyage des plages de l’île, sous forme d’activité aux côtés des artistes.

Des artistes house des 4 coins du monde

Une deuxième vague d’artistes présents au SXM Festival vient d’être annoncée, mêlant artistes incontournables de la scène techno et house et talents émergeant.

La France sera représentée par, entre autres, le parisien DJ W!LD, connu pour ses sonorités house et micro house, tandis que le duo Audiofly emportera l’Espagne avec lui en travaillant un set deep house. Pour le reste de l’Europe, M.A.N.D.Y est d’origine allemande et fera le voyage jusqu’aux Caraïbes, de même pour le roumain Raresh et sa musique aux aspirations expérimentales, ainsi que l’anglais Bonobo qui imaginera un set tantôt inspiré d’harmonies électro tribales.

Côté USA, le SXM accueillera, proche de chez lui, l’artiste Behrouz dont les sons rappellent le désert brûlant et le soleil du zénith. L‘ambassadeur techno du Maroc, Amine K viendra mélanger avec brio l’électro et les sonorités orientales. John Acquaviva, représentant du Canada, viendra régaler les fans d’électro expérimentale et d’house psychédélique. 

Event

 

 

 

 

Crédits Photos : Olivia Gottlieb et SXM Festival

Écrit par

14/01/2020

Ça vous intéressera sûrement…

0 commentaires