Cet été, un festival intimiste refait son apparition du 26 au 28 juillet dans un petit écrin de verdure de l’Aude dans le sud de la France. Une quarantaine d’artistes vont se succéder sur la seconde édition de l’ATOM Festival orienté principalement deep-house, techno et house.

Un festival encore peu connu

Envie de changer d’air loin de la foule des gros festivals ? L’ATOM Festival est LE festival intimiste qui vaut le détour préparé par les toulousains de L’Astrolab. La première édition de l’an dernier a su faire parler d’elle. Perdu en pleine nature, les amoureux de techno et ses variantes ont pu s’accorder 3 jours de dépaysement dans une ambiance bonne-enfant sur le Domaine Saint-Henri à Payra-sur-l’Hers. Le jeune festival multi-sensoriel propose une programmation variée autour des musiques électroniques, mais pas seulement, avec deux scènes aux décors minutieusement travaillés. Théâtre, vidéo, lumières et arts plastiques se rencontreront dans une synergie parfaite.

La première scène « La chevelure de Bérénice » hébergera des artistes davantage techno, tech-house et même tribe. Une ambiance différente s’invitera sous un chapiteau avec la seconde scène « Le chapeau perdu » entre performances lives, danses, découvertes et musiques variées. Scénographie et décors poussés prendront une place importante dans le festival. De nombreux espaces chill seront propices à la détente, des artisans locaux viendront éveiller votre curiosité et vos papilles, et des ateliers participatifs seront organisés, de quoi profiter au maximum de ce week-end original.

Une programmation électronique qui laisse rêveur

Même si le festival privilégie essentiellement des artistes de la région, d’autres talents ont été dénichés depuis l’étranger comme en Allemagne avec garstique, l’un des piliers allemand de la slow techno, l’artiste house vom Feisten, ou encore Aparde avec son live deep-house mélodique. L’italien Knobs sera de retour pour le second volet sur le créneau sombre de la techno, avec à ses côtés Axon qui nous fera le déplacement depuis l’Australie sur rythmes techno aux synthés marqués. Mais aussi le britannique Ancestral Voices qui vous mènera dans son univers ambient expérimental très planant. Citizen Kain figure en haut de l’affiche et vous aurez l’occasion de le voir jouer pendant 3h. L’asso underground toulousaine Folkore sera représentée par Stefan, vous pourrez également compter sur la présence de Mila Dietrich aux influences cold wave, EBM et trance progressive, ou encore La Kajofol accompagnée de ses machines diffusant une tribe bien mélodique teintée d’acid.

Event

♣ Jeu concours ♣

On vous offre 2×1 pass pour l’événement.

Pour participer:

⇒ like, partage (en public) et tague tes potes de soirée sur cette publication

⇒ inscris ton nom et prénom en commentaire ci dessous (⇓)

 

 

Commentaires