Le 6 avril prochain, de 23h à 6h, Born to Rave pose ses valises à Strasbourg à La laiterie Artefact. Entre techno, hard techno et hardcore, il y en aura pour tous les goûts.

Audiogenic : un collectif d’expérience

Après plus de 20 ans au service de la musique, les organisateurs Audiogenic savent comment faire plaisir à leur public. Ceux ci ont créé l’une des premières structures fédératrices du mouvement hardcore en France. Preuve de leur expérience, ils regroupent maintenant plus de 50 artistes nationaux et internationaux sous différents labels. En plus de toujours assurer une programmation de très bonne qualité, le collectif jouit d’une scénographie toujours soignée.

Sur 2 stages différentes, une déco hallucinante ainsi que des visuels 3D rendront leur soirée strasbourgeoise inoubliable. De plus, le groupe n’en est pas à sous coup d’essai puisqu’il a déjà retourné ce même club il y a peu. La réussite incontestable de leur dernière soirée devait absolument en amener une autre. Leur expérience est telle que l’événement s’annonce d’ores et déjà comme un succès foudroyant.

Hardtechno, hardcore ou frenchcore

Pour cette édition de Born to Rave, une scène sera dédiée à la hardocre et la frenchcore avec un affrontement France/Italie aux platines. En effet, côté français, Le Bask, Maisouille,et Dartek défendront les couleurs bleu, blanc, rouge avec leurs sets de haute voltige. De l’autre côté, Andy the Core, The Sickest Squad et Art of Fighters démontreront que l’Italie sait aussi y faire lorsqu’il s’agit de démolir un dancefloor.

La deuxième scène quant à elle sera rythmée par des beats techno to hardtechno. On y retrouvera notamment Fenomen, Mitch’a et Gabriel Krose qui captiveront la foule avec leurs sets percutantsMasterphil et Nico Mariani se joignent également à la partie pour permettre aux fêtards de tasser le sol jusqu’au petit matin.

Event ici