Un scénario post-apocalyptique sous fond de grosse techno pour la nouvelle résidence Newtrack

16/03/2020

Forts du succès du premier épisode de leur nouvelle série Spoutnik sa mère, le crew Newtrack entend bien faire perdurer sa saga en plein cœur de la banlieue nord-est parisienne. Après une édition des plus folkloriques au sein du Nexus Club de la Seine-Saint-Denis, le nouveau concept techno post-apocalyptique poursuit sa route avec deux autres événements les 29 février et 13 mars prochain.

Netflix n’a qu’à bien se tenir !

l’Association Newtrack connue dans le milieu noctambule parisien pour avoir élu résidence au sein de spots mythiques de la capitale tels que le Point Ephemère (ApéroBPM), ou encore au NF-34 (Newtrack G*ng-B*ng), s’installe désormais au Nexus Club à Pantin. Le jeune repère nord parisien, entre club et warehouse a été le temps d’une nuit, l’antre du nouveau concept phare du crew. En effet l’asso débarque en ce début d’année avec un format de nuitées basé sur le principe des séries télévisées.

L’aventure débute en l’an 2082 et la planète terre ne cesse de partir en lambeaux. Hausse des océans, réchauffement climatique, tsunamis, ouragans, tornades, autant de phénomènes climatiques arrivés alors à leur apogée. Lors du premier épisode début février, le vaisseau spatial Faucon Millénials a ainsi décollé de la base de Pantin. Les derniers terriens survivants, un groupe d’irréductibles fêtards, ont embarqué, prêts à célébrer la fin du monde et le début du nouveau au sein de la colonie Spoutnik.

Un premier décollage techno en février

Ce samedi 29 février, fraîchement décollé, le vaisseau a été endommagé dans la panique de départ et les réserves de pastis sont au plus bas. Il faudra rejoindre la planète Apollo 51 au plus vite. Seront présents pour remotiver les troupes à grand coups de techno, UVB du label Monnom Black, Sina XX du crew Qui embrouille qui ainsi que Sinus O, Thomas Delecroix et LGML de la maison Rive Droite Records.

Episode 3 : It’s a trap !

Apollo 51 le vendredi 13 mars, d’étranges autochtones semblent vouloir faire la fête à l’intérieur du Faucon Millénial… Remco Beekwilder de chez Monnom Records, David Asko de We Are Rave, Wlderz du crew organisateur sauront leur montrer de quel bois les fêtards de la planète Terre se chauffent !


Event épisode 3

 

 

Crédit cover : Narkissos

 

Écrit par garance galivel

16/03/2020

Ça vous intéressera sûrement…

0 commentaires