Il y a maintenant deux petites semaines avait lieu la troisième édition du Tribe Of the Lost Forest, situé dans une forêt cachée dans la Bretagne profonde… Une réunion plus que réussie entre programmation de qualité et ambiance familiale et chaleureuse !

Un festival en plein dans un bois

Nezgoabass, le crew organisateur du Tribe Of the Lost Forest, a excellé dans la mise en place de ce mini festival. Entre une limite de 500 personnes acceptées dans le public, pour garder un esprit familial et propice aux rencontres, se trouvait également tout un univers digne des plus grands événements et festivals du monde psyché de la trance.

En effet, tranceux et tranceuses eurent l’occasion de se perdre dans les décorations lumineuses des chemins forestiers qui séparaient la Main stage du Chill out, en passant par un immense filet en cordes qui laissait se reposer les plus fatigués d’entre nous, ou bien permettait aux plus effarouchés de profiter des rebonds élastiques du jeu. La balade conduisait également à un coin cirque, où bolas et autres instruments de jonglages survolaient les airs en lumières. Le tout sur deux journées et soirées pendant lesquelles chacun pu apprécier les tonalités de la musique électronique psychédélique aka la psytrance…

Instrumental, chill out et forest

Le premier soir, comme chaque édition, est réservé au jamming. On a pu y entendre Owa, de la voix accompagnée de handpans, Kokobasaï et leur musique du monde sur fond de didgeridoo, et Psyderizer qui a émerveillé le public avec un spectacle de feu.

Le calme avant la tempête puisque le samedi a ouvert officiellement la Main stage et son lot de sonorités électroniques percutantes. Multiples artistes se sont enchaînés de 19h à 15h avec une réelle évolution des styles, et surtout quelques surprises ! La palme d’or de la surprise revient bien sûr à Nezgoabass qui ont invité le pionnier Total Eclipse en secret guest pour un set psyché / goa mélodique et hyper entraînant. La soirée ayant débuté avec des sets plutôt darkprog, nous nous sommes vite retrouvés englobés par des heures de forest bien rondes et atmosphériques, mais qui restait énergique avec entre autres Anakis, Dewaka / Solarythm ou Ghirku.

Big up à Ewake qui a clôturé la Main avec un smile qui collait totalement à son set house/techno groovy ! Le chill out parfaitement décoré et propice à la détente était également de haute qualité entre minimale, psychill, dub et ambient.

 

Crédit photo de couverture + première photo : Magic Tribe 

Crédit deuxième photo  : Thytoy

Commentaires